Des opposants de Donald Trump ont lancé une campagne de « Google bombing » pour qu'une recherche sur le mot « idiot » ne montre que des photos du président des États-Unis. Et ça fonctionne.

Vous pouvez faire le test en temps réel depuis votre navigateur. Tapez le mot « idiot » dans la barre de recherche de Google et allez sur « Images ». À l’heure où nous écrivons ces lignes, ce 20 juillet 2018, la page se remplit immédiatement de photos de Donald Trump.

donald-trump
CC Gage Skidmore

Ce phénomène ne doit rien au hasard, comme l’ont repéré de nombreux médias. Il est l’œuvre d’activistes qui ont mis en place une campagne de « Google bombing ». Cette technique permet de détourner le fonctionnement de l’algorithme du moteur de recherche en faisant remonter certains termes ou images qui ne remonteraient pas en temps normal.

Le phénomène s’auto-entretient désormais

Pour mieux comprendre comment fonctionne cette tactique de référencement, voici un exemple. Prenons un article comme celui du Figaro concernant Donald Trump, qui a été illustré par une photo du président américain. Il suffirait aux « pirates » de créer de nombreux articles sur des sites ou blogs qui contiennent le mot « idiot », et de déposer sur ce mot un lien vers l’article du figaro. L’algorithme, qui captera que de nombreux articles renvoient vers l’article du Figaro à partir du mot « idiot », va associer le texte à l’image.

Ce billet de blog, par exemple, contient à 3 endroits différents la phrase «  Donald Trump is an idiot », avec à chaque fois un lien vers un autre article.

Capture d’écran du blog babyspittle

Comme le souligne Business Insider, la venue de Donald Trump au Royaume-Uni début juillet 2017, très contestée, a poussé de nombreux titres de presse à mettre en titre les mots « American Idiot », du nom de la chanson de Green Day. Le tube est même remonté dans le hit-parade anglais.

À l’heure où nous écrivons ces lignes, il est encore plus compliqué de savoir d’où proviennent ces attaques, car de nombreux médias ont traité de ce « bombardement Google ». Résultat : lorsque l’on tape « idiot » dans Google images, on tombe désormais sur… des photos de Donald Trump qui illustrent les articles concernant le bombardement Google. Un cercle vicieux qui s’entretient désormais tout seul.

Partager sur les réseaux sociaux