Sept membres des Forces Spéciales américaines ont été sanctionnées par l’armée pour avoir divulgué des informations confidentielles en collaborant à la réalisation du jeu Medal Of Honor : Warfighter, qui se targue d’être le plus réaliste du marché.

https://youtube.com/watch?v=RHUP1QAcZHI%3Frel%3D0

La chaîne américaine CBS a révélé jeudi que sept membres des forces spéciales américaines, les US Navy SEALs, ont été sanctionnés par leur hiérarchie pour avoir collaboré à la confection du jeu Medal Of Honor : Warfighter. Il leur est reproché d’avoir divulgué des secrets militaires en étant recruté comme consultants par Electronic Arts, sans que la nature de ces secrets ait été révélée. Il pourrait s’agir par exemple de récits détaillés d’opérations de combat, d’explications de manoeuvres militaires reproduites dans le jeu vidéo, ou d’un apprentissage sur le maniement d’armes de combat.

EA pousse aussi loin que possible le réalisme de son jeu de guerre, dont il fait un argument de vente parfois malsain. On se souvient en effet que le dernier Medal Of Honor a créé la polémique lorsque son éditeur s’est lié à des marchands d’armes pour faire leur publicité, au point de proposer à la vente ses propres armes sous la marque Medal Of Honor. Il avait justifié ces associations par le besoin de « travailler avec ces partenaires (pour) être authentiques« .

Les 7 membres sanctionnés appartiennent tous à l’unité d’élite SEAL Team Six, qui avaient été recrutés deux jours comme consultants. L’un d’entre eux aurait participé à l’opération ayant abouti à la mort du chef d’Al-Quaeda, Oussama Ben Laden.

Ils n’ont pas été condamnés pénalement mais ont reçu des sanctions administratives pour « manquement au devoir » et « divulgation d’informations classifiées », qui devraient geler leur progression hiérarchique. Selon l’AFP, qui précise que les militaires se sont vus retirer l’équivalent d’un mois de salaire, il leur est aussi reproché d’avoir « utilisé du matériel militaire en dotation ».

Le Département de la Défense américain a fait savoir qu’une autre enquête administrative était en cours, qui pourrait aboutir à sanctionner d’autres soldats.

« Le nouveau Medal of Honor Warfighter est inspiré par les opérateurs du Tier 1, une communauté internationale d’élite, et développé en collaboration avec eux« , explique le site officiel du jeu vidéo. « Pour la première fois dans Medal of Honor, nous ne sommes pas uniquement en étroite collaboration avec les Opérateurs du Tier 1 américains, mais aussi avec ceux du monde entier comme le GROM polonais, les SASR australiens, le KSK allemand et bien plus encore »

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !