Le youtubeur AlanFoodChallenge est accusé de trucage après avoir abandonné un défi qu’il s’était lancé en direct sur Twitch, le dimanche 9 juillet. Mais manger en aussi grande quantité, est-ce vraiment possible ?

Il se surnomme lui-même « le mangeur fou ». Alan, plus de 62 000 abonnés sur Twitch et 837 000 sur YouTube, s’est fait connaître en se lançant des challenges avec de la nourriture et en les filmant. « Je mange 10 kebabs », « Je mange 100 bols de céréales », « Je mange 4 giga tacos »… tout y passe. Et en général à la fin de la vidéo, Alan a réussi tant bien que mal à tout avaler. Jusqu’à 16 kilos de nourriture pour un de ses défis. Mais médicalement parlant, un humain peut-il ingurgiter autant de nourriture en si peu de temps ? N’est-ce pas dangereux ?

AlanFoodChallenge: des vidéos truquées ?

Des internautes ont mis en doute la véracité de ses vidéos, début juillet. Le créateur de contenus mentirait à ses abonnés, en s’appuyant notamment sur une technique de montage vidéo extrêmement saccadée. C’est le youtubeur Théo Malini, 695 000 abonnés, qui a fait exploser l’affaire en postant sur son compte une vidéo le jeudi 6 juillet : « Alan FoodChallenge – tout est fake ». Pendant 15 minutes, il explique pourquoi il pense que le contenu d’Alan est une vaste supercherie.

« À quel moment Alan aurait besoin de perdre un temps immense à coller un cut de vidéo à chaque fois qu’il a quelque chose dans la bouche avant de l’avaler ? », s’interroge Théo. Il accuse le mangeur fou de recracher la nourriture entre ses bouchées, lorsqu’il se filme chez lui, seul. Théo Malini met même l’accent sur ce qui ressemble à une poubelle, cachée sous la table d’Alan, qui bouge à mesure qu’avance la vidéo.

AlanFoodChallenge tente de riposter sur Twitch

Confronté à ces accusations de triche, AlanFoodChallenge a réagi 24 h après la sortie de la vidéo de Théo Malini, dans ses stories Instagram. Il a donné rendez-vous à ses abonnés sur son compte Twitch le soir du dimanche 9 juillet pour un live. Objectif : manger 5 giga tacos, en direct, pour prouver à son public sa bonne foi. Le rendez-vous était très attendu, au point que même Netflix France a tweeté à son propos : « On regarde quoi ce dimanche soir à part le live d’aLaN FoodChallenge ? ».

@numerama

AlanFoodChallenge : le youtubeur mentait depuis des mois sur les quantités de nourriture ingérées. Mais est-ce que c’est possible de manger autant ? #alanfoodchallenge #foodchallenge #YouTube #France #numerama #gigatacos

♬ son original – Numerama – Numerama

Mais après un peu plus d’une heure de direct et avoir ingurgité un taco et demi, Alan décide d’arrêter le live. Et échoue donc au défi qu’il s’était lancé. Il n’en fallait pas plus pour que sur Twitter, les internautes se moquent et considèrent que la plupart des vidéos d’Alan ont effectivement été truquées. Le #alanfoodchallenge est en tendance Twitter le lendemain de son direct sur Twitch. « #alanfoodchallenge t’es un génie incompris, t’as réussi à faire croire à tout le monde l’impossible pendant des années, t’es un crack », ironise un internaute.

Des défis dangereux pour la santé

Au-delà de la polémique, est-ce bien raisonnable pour notre corps de manger autant ? Est-ce tout simplement possible — d’autant que les aliments présents sont très souvent forts en protéines et en graisse. « Le volume d’aliments ingurgité me parait absolument inconcevable avec la taille d’un estomac normal », explique le médecin DrTikTok dans une vidéo en réaction au challenge. Selon le professionnel, une personne habituée à manger de telles quantités serait obligatoirement en situation d’obésité. À noter que les indigestions, même en ingurgitant des quantités bien moindres que celles des vidéos d’Alan, provoquent des nausées, voire des vomissements.

@drtik_tok

Réponse à @Layta972 Les performance d’@aLaN FoodChallenge sont elles medicalement veridiques? #alanfoodchallenge #tacos #indigestion #fake #fakevideo #medecine #sante #health #medical #medicaltiktok

♬ son original – Docteur TikTok

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !