Les faux avis sur Amazon sont un fléau contre lequel la plateforme se bat depuis des années. Elle vient de porter plainte contre les administrateurs de groupes Facebook qui étaient spécialisés dans la rédaction de faux commentaires.

Il y a une étape indispensable pour toute personne faisant du shopping sur Amazon : la lecture des commentaires laissés par les précédents acheteurs. Les avis Amazon sont une partie importante de l’expérience d’achat sur la plateforme. Or, comme toute personne qui a déjà acheté des produits sur le site s’en est probablement rendu compte, il y a beaucoup de faux avis sur Amazon.

La plateforme le sait bien et se bat depuis des années contre ces pratiques. Le 19 juillet 2022, Amazon a franchi une nouvelle étape dans cette lutte, et a porté plainte contre les administrateurs de plus de 10 000 groupes Facebook, a rapporté TechCrunch. Les groupes Facebook auraient été spécialisés dans la création de faux avis, que les membres écrivaient en échange d’argent. Une véritable industrie.

marques-thomas-hO5s1nSEMSc-unsplash
Amazon sévit contre les auteurs de faux avis // Source : Marques Thomas / Unsplash

Plus de 10 000 groupes qui visaient l’Europe et les États-Unis

Les groupes visés par Amazon avaient pour objectifs de recruter des personnes prêtes à publier des avis trompeurs sur les versions américaine, anglaise, allemande, française, italienne, espagnole et japonaise du site. Les administrateurs de ces groupes incitaient les membres à écrire des avis sur des produits spécifiques, comme des pieds d’appareil photo ou des stéréos de voitures. L’un de ces groupes Facebook, appelé « Amazon Product Review », comptait plus de 43 000 membres, explique Amazon, avant que Meta (la maison mère du réseau social) ne le supprime.

Amazon est très engagé dans la lutte contre les faux avis et ce n’est pas la première fois que le site porte plainte contre des sites spécialisés dans la vente de commentaires frauduleux. La plateforme a même déjoué des systèmes d’escroquerie très élaborés, où des boites vides étaient envoyées à des internautes, grâce au travail d’équipes spécialisées dans la détection de fraudes. Les groupes Facebook aujourd’hui incriminés ont été découverts par leurs soins, indique Amazon.

facebook
Plus de 10 000 groupes Facebook sont concernés // Source : Canva

Depuis 2020, Amazon a signalé plus de 10 000 groupes spécialisés dans les faux avis à Meta. Depuis, plus de la moitié ont été supprimés, mais certains sont encore en ligne, dans l’attente d’une enquête.

Avec cette plainte, Amazon espère pouvoir découvrir de nouvelles informations qui permettront d’identifier d’autres acteurs, et de supprimer les avis qui n’auraient pas encore été détectés.

« Nos équipes suppriment des millions d’avis suspects avant même qu’ils ne soient vus par nos clients », a également rappelé Dharmesh Mehta, l’un des vice-présidents d’Amazon en charge des Services. « Les actions en justice contre les fraudeurs sont une autre façon de protéger nos clients. »