Le FBI a augmenté la récompense proposée pour des informations sur Ruja Ignatova, une célèbre arnaqueuse dans le milieu des crypto-monnaies.

Les autorités américaines ont soudainement fait grimper le 26 juin 2024 la prime pour des informations sur Ruja Ignatova, aussi connue sous le surnom de « CryptoQueen ». Cette ressortissante bulgare a été inculpée aux États-Unis en octobre 2017 pour son rôle présumé dans la vaste escroquerie de la crypto-monnaie OneCoin.

Cette société fondée par Sebastian Greenwood et Ruja Ignatova a profité de l’emballement autour des crypto-monnaies pour vendre des formations et une devise baptisée OneCoin. Après près de 4 milliards de dollars d’investissement, l’entreprise a été placée sous la surveillance de nombreux pays pour des soupçons d’escroqueries. De nombreux participants n’ont jamais vu leur rendement et l’affaire s’est avérée être en réalité une pyramide de Ponzi, où l’on rémunère les nouveaux arrivants avec l’argent des précédents investisseurs.

Sebastian Greenwood a été arrêté en Thaïlande en 2018 et a été condamné à 20 ans de prison aux États-Unis. Reste Ruja Ignatova, recherchée depuis sept ans pour fraude et blanchiment d’argent. Le FBI demandait à l’origine 100 000 dollars pour toutes informations sur la fugitive. Les révélations du média norvégien E24 ont peut-être encouragé les autorités américaines à faire monter la mise.

L'avis de recherche de Ruja Ignatova sur le site du FBI. // Source : FBI
L’avis de recherche de Ruja Ignatova sur le site du FBI. // Source : FBI

Des infos fuitent sur l’appartement de Ruja Ignatova à Dubaï

En mai dernier, E24 et le Consortium international des journalistes d’investigation révèlent une fuite de données provenant d’une société immobilière à Dubaï. Le nom de Ruja Ignatova ressort dans les documents, notamment lors de la vente d’un penthouse lui appartenant en 2019.

C’est assez pour que le FBI reparte à la recherche de l’ancienne « CryptoQueen ». Les forces de l’ordre pensent que Ruja a probablement transformé son visage avec des chirurgies esthétiques. Elle serait détentrice d’un passeport allemand et russe.

En 2018, de nombreuses rumeurs l’ont fait passer pour morte, assassinée par la mafia bulgare. Un podcast de la BBC baptisé « The Missing CryptoQueen » a rapporté en 2022 que le FBI menait encore l’enquête sur elle et sous-entendait qu’elle était encore en vie.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !