Le smartphone de l’ancienne Première ministre britannique aurait été piraté pendant son mandat de secrétaire d’État aux affaires étrangères. Le quotidien Daily Mail révèle que son numéro de téléphone était disponible dans une liste vendue pour un prix ridicule sur internet.

On trouve des milliards d’informations privées sur internet, y compris celles des politiques. Le quotidien britannique Daily Mail plonge Liz Truss, l’ancienne Première ministre britannique – avec un mandat record de 45 jours – dans la polémique ce 29 octobre 2022 en dévoilant une affaire de cyberattaque menée par les Russes.

Alors qu’elle était à la tête des affaires étrangères, son smartphone personnel a été piraté « par des agents soupçonnés de travailler pour le Kremlin », peut-on lire dans Daily Mail. « Une source a déclaré que le téléphone était si gravement compromis qu’il a maintenant été placé dans un coffre-fort verrouillé à l’intérieur d’un emplacement sécurisé du gouvernement. »

Les hackers auraient eu accès des conversations privées avec Kwasi Kwarteng, le ministre chargé des Finances, ainsi que de nombreux autres partenaires internationaux. Des discussions au sujet de l’Ukraine, y compris sur les livraisons d’armes, ont potentiellement été consultées. Près d’une année de messages a été récupéré, selon les sources du Daily Mail. Boris Johnson, alors Premier ministre, a été alerté par ce piratage et a imposé un silence total sur cette affaire. Le numéro de Liz Truss a été changé en urgence.

Des listes accessibles à tous sur les forums de hackers

Comment les Russes ont eu accès au numéro de Liz Truss ? En cherchant sur le web, tout simplement. De nombreux forums, accessibles à tous, font office de place de marché des infos privées sur internet. Les listes plus intéressantes sont vendues pour quelques milliers d’euros. En revanche, le fichier contenant le numéro de la secrétaire d’État ne coutait que 6,49 £, soit 7,54 euros. Les numéros de 25 autres membres de cabinet de ministres étaient inclus dans le dossier.

Les journalistes du Daily Mail ont ensuite enregistré le contact sur leur smartphone et c’est bien une photo personnelle de Liz Truss à Noël qui s’est affiché sur le profil WhatsApp.

Les listes de mails en ligne ne sont qu'un simple alignement d'adresse  // Source : Numerama
Une liste d’adresses mails personnelles et de mots de passe disponible gratuitement sur un forum de hackers. // Source : Numerama

Votre numéro de téléphone est utile aux hackers pour vous envoyer des arnaques au CPF ou Colissimo. Celui de la ministre des Affaires étrangères est un cadeau tombé du ciel pour les espions étrangers. Depuis l’affaire Pegasus, on sait que des logiciels indétectables et hautement performants s’installent dans les smartphones au bout d’un SMS. De nombreux politiques, journalistes et opposants étaient surveillés depuis des années par des gouvernements autoritaires. Le téléphone personnel de Liz Truss a peut-être été infecté de la même manière. Des hackers russes étaient déjà à l’origine de fuites de discussions privées entre politiques au sujet du Brexit.

L’opposition demande aujourd’hui une enquête concrète sur cette affaire d’espionnage. En attendant, on vous recommande de vérifier de ne pas cliquer sur n’importe quel message douteux si vous ne voulez pas vous retrouvez dans la même situation que Liz Truss.