De moins en moins d'internautes utilisent Twitter chaque mois. La firme a donc décidé d'arrêter de communiquer sur ces chiffres.

Jusque dans ses déclarations, on sent que Twitter est en difficulté. Après avoir perdu 5 millions d’utilisateurs mensuels fin 2018, la firme a décidé d’arrêter tout simplement de donner ces chiffres. Dans ses résultats financiers du quatrième trimestre 2018, la société explique que cette annonce prendra effet lors du second trimestre 2019, c’est à dire entre avril et juin.

Twitter ne va cependant pas cesser de communiquer tout court. La compagnie se contentera juste d’aborder les utilisateurs par jour, plutôt que par mois. Un changement qui doit donner une meilleure image du réseau social. puisque 126 millions d’internautes l’utilisent quotidiennement aujourd’hui, contre 115 millions l’année précédente.

jack-dorsey
Jack Dorsey, lors d’une conférence. // Source : CC JD Lasica

Des annonces qui servent de cache-misère

Décider de ne plus communiquer sur le nombre d’utilisateurs mensuels ne donne pas une très belle image de la santé de l’entreprise. D’autres réseaux sociaux importants utilisent un système de chiffres quotidiens, comme Snapchat ou Instagram. La différence :  ils montrent de bien meilleurs résultats que le petit oiseau bleu. Le premier atteint les 186 millions d’utilisateurs et le second réunit 500 millions d’adeptes chaque jour rien que sur ses stories.

À côté d’eux, les 126 millions d’internautes qui se retrouvent sur Twitter font pâle figure, mais la firme cherche encore à se défendre. Elle explique que « le décompte des utilisateurs quotidiens ne prend en compte que ceux qu’il est possible de monétiser ». C’est à dire qu’elle exclut ceux qui ne font « que passer » contrairement aux autres réseaux. Si Twitter veut réussir à remonter sur le devant de la scène, il faudra vite trouver une solution pour faire revenir les utilisateurs, qu’ils soient quotidiens ou mensuels.

Partager sur les réseaux sociaux