Le milliardaire à la tête de Tesla, SpaceX et la Boring Company vient d'annoncer un nouveau projet : commercialiser des briques LEGO à taille réelle issues de la création de ses tunnels.

Le visionnaire Elon Musk n’est jamais à court de défis à relever. Preuve en est, l’un de ses  derniers messages postés sur son compte Twitter ce lundi 26 mars. Le PDG de Tesla et SpaceX y dévoile un projet des plus surprenants : sa société The Boring Company va bientôt commercialiser des briques comparables à des « LEGO à taille réelle ». Elles pourront par exemple être utilisées pour réaliser des sculptures décoratives, ou des bâtiments, selon le bon vouloir des potentiels clients. Mais d’où viennent ces pierres ?

Pour rappel, The Boring Company est une entreprise qui créé de nouvelles voies de circulation sous les routes en creusant des tunnels. Problème, les opérations se veulent coûteuses et laissent une vaste quantité de terre et de pierres issues du sol derrière elles. Des « restes » dont Elon Musk a décidé de tirer profit.

Un kit lié à l’Égypte ancienne

Dans ses tweets, l’homme précise que lesdites « briques » seront adaptées pour survivre aux charges sismiques californiennes, et qu’elles ne seront « pas si lourdes », car creuses en leur milieu. « Notre premier kit sera lié à l’Égypte ancienne — pyramides, Sphinx, temple d’Horus, etc. ».

Un projet fantasque qui n’est pas sans rappeler sa promesse de commercialiser des lance-flammes s’il écoulait 50 000 casquettes estampillées du logo de The Boring Company. Promesse d’ailleurs tenue. Une fois les chiffres atteints, le site de l’entreprise de construction de tunnel a proposé en précommande un prototype de lance-flammes à gaz, considéré comme « le moins dangereux du monde » et tarifé à 500 dollars. Le succès ne s’est pas fait attendre : les 20 000 modèles ont trouvé preneurs en seulement quelques jours.

Partager sur les réseaux sociaux