D’après différentes sources, Twitter serait en train de planifier le licenciement de 300 de ses employés. Temps de crise chez l’oiseau bleu.

Mise à jour : Sale temps pour les employés de l’oiseau bleu : Twitter s’est effectivement sépare de 9 % de son personnel, soit 350 personnes.

Selon Bloomberg, Twitter pourrait licencier 300 de ses employés cette semaine, juste avant la publication de ses revenus financiers le 27 octobre prochain. Twitter serait donc prêt à perdre 8 % de son personnel, notamment une bonne partie de son équipe commerciale d’après les sources de Techcrunch.

Détail qui a de l’importance : les résultats financiers de Twitter seront rendus publics à 4 heures du matin, heure du pacifique (PST), contrairement aux résultats des autres entreprises qui sont publiés à 1 heure de l’après-midi PST. Il pourrait s’agir d’un stratagème peu élaboré pour endiguer les réactions.

Twitter-2000

Cette petite révélation obtenue dans les coulisses de l’entreprise de la Silicon Valley ne nous étonne pas. En effet, la valeur en bourse de Twitter a diminué de 40 % pendant cette dernière année, et cela a eu beaucoup d’impact sur son développement. Même les entreprises intéressés par une éventuelle acquisition de Twitter — Disney, Google et Salesforce — ont cessé les négociations. Le réseau social vaut moins que son frère asiatique Weibo.

En outre, Jack Dorsey, le CEO de Twitter, avait déjà pris une décision très similaire après son élection en octobre dernier : déjà avait-il éliminé 8 % de son personnel.

Certes, réduire la masse salariale pourrait donner une bouffée d’air temporaire à l’entreprise qui peine à générer suffisamment de revenus. Mais répéter la même stratégie cette année, après avoir vu l’inefficacité de la mesure, nous apparaît plus comme un cri de désespoir que comme une véritable stratégie à moyen ou long terme. Difficile d’entrevoir comment Twitter va sortir de cette crise.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !