Une jeune entreprise allemande parie que les courants marins profonds deviendront l'une des sources incontournables d'énergie dans le futur. Avec le dispositif StreamCubes, cette startup propose d'exploiter les mouvements de l'eau, notamment lors des marées.

C’est inéluctable : les combustibles fossiles seront probablement amenés à disparaître, alors même que l’adoption des énergies renouvelables tend à se généraliser. Derrière le solaire ou les éoliennes, l’énergie marémotrice — c’est-à-dire, celle produite par les mouvements de l’eau lors des marées — reste encore en retrait, alors que son potentiel est immense. Après tout, 70 % de la surface de la Terre est recouverte d’eau.

En Allemagne, une entreprise compte bien exploiter ce filon pour produire de l’énergie. Baptisée REAC Energy GmbH, cette société basée à Herrsching en Haute Bavière a créé un module un peu spécial, le StreamCube. Celui-ci peut être immergé dans l’eau, en profondeur, afin d’exploiter des vitesses de courant allant de 1 à 2,5 mètres par seconde.

Comme une roue hydraulique

Ce boîtier est composé de plusieurs rotors, disposés verticalement, qui se mettent à tournoyer lorsque la vitesse du courant atteint les mesures précédemment citées. L’ensemble du dispositif fait penser à une roue hydraulique classique, à la différence que ce sont les courants marins profonds qui le font fonctionner.

REAC Energy GmbH

Le mouvement de l’eau met en mouvement les rotors, dont les axes se replient ou se déploient en fonction de leur position. Plusieurs StreamCubes peuvent être alignés, voire empilés, pour ne former qu’un unique et grand bloc.

Le système est actuellement exploité en conditions réelles, au large de l’Écosse dans l’archipel des Orcades, connu pour ses courants de marée et ses vents puissants. La zone accueille d’ailleurs depuis plusieurs années des tests de machines produisant de l’énergie grâce aux courants.

L’entreprise teste actuellement le StreamCubes au large de l’Écosse

Grâce à cette phase de tests, REAC Energy GmbH espère finaliser le prototype du StreamCubes en vue de le commercialiser. L’entreprise allemande estime que son innovation aurait plusieurs avantages : outre un coût relativement faible, ces blocs seraient faciles à transporter et leur impact sur l’environnement resterait minime.

Partager sur les réseaux sociaux