Keybase entend concurrencer Slack avec un nouvel outil dédié au travail collaboratif et aux échanges en groupe. La particularité de cette plateforme, Teams, est de proposer un chiffrement de bout en bout des conversations.

Après avoir lancé sa messagerie sécurisée gratuite il y a quelques mois, Keybase propose propose désormais sa propre plateforme pour favoriser le travail en collaboration. Dans la droite lignée de Slack, le service qui permet d’échanger des fichiers de manière chiffrée introduit avec cette nouveauté un outil spécifiquement pensé pour converser en groupe : Teams.

Totalement gratuit, Teams permet d’avoir des discussions de groupe chiffrées et authentifiées. Son principe de fonctionnement est le suivant : « Une équipe Keybase est un groupe de personnes, avec un système d’adhésion flexible. Disons que vous travaillez sur un projet appelé ‘Treehouse.’ Vous pouvez enregistrer Treehouse sur Keybase. Ce nom d’équipe est universel ; il ne peut y avoir qu’une seule équipe sur Keybase avec un nom donné », détaille le service dans une publication de blog.

Un nom d’équipe universel

Les équipes ainsi enregistrées sur la plateforme de Keybase peuvent échanger via des chats qui ressemblent à ceux de Slack ou de Discord. Néanmoins, ici l’intégralité des échanges réalisés via Teams est chiffré de bout en bout.

Keybase n’hésite pas à se positionner en concurrent direct de Slack, arguant que la récupération des informations échangées sur la plateforme au sujet de votre entreprise serait un « cauchemar juridique et émotionnel » — comprenez, ce qui n’arriverait jamais avec Teams.

Keybase

Jusqu’à 1 000 membres par équipe

S’il est possible de créer de petites équipes, — dont les messages iront alors tous dans la boîte de réception principale — les équipes ayant davantage de canaux de discussion seront regroupées sous un onglet « Big teams. » À l’heure actuelle, une équipe peut regrouper jusqu’à 1 000 utilisateurs.

Lorsque vous créez une équipe, celle-ci fonctionne alors selon un principe que Keybase appelle une « chaîne de signatures. » Le principe est relativement simple : seuls les administrateurs d’une équipe peuvent ajouter ou supprimer des membres à ce groupe de discussion — ces mêmes membres étant, par ailleurs, imbriqués dans leurs propres chaînes de signatures.

Pour utiliser Teams, il est nécessaire de télécharger l’application de Keybase, disponible sur Chrome, Firefox, Android, iOS, Linux et Windows.

Partager sur les réseaux sociaux