Durant son keynote de rentrée, Apple a levé le voile sur la nouvelle génération de l'Apple Watch, désormais montre numéro 1 dans le monde. Révolution : l'Apple Watch Series 3 sera LTE.

On attendait la troisième génération d’Apple Watch dans ce keynote de rentrée et, sans surprise, elle a bel et bien été dévoilée. L’Apple Watch Series 3 sera LTE, ce qui signifie qu’elle se passera volontiers d’un iPhone et pourra se suffire à elle-même afin, par exemple, de passer des appels. On pourra même écouter de la musique avec Apple Music, ce qui sera encore mieux avec des AirPods. Elle embarquera bien évidemment watchOS 4, qui sera déployé le 19 septembre à tous les autres utilisateurs.

L’Apple Watch dit bye bye à l’iPhone

Swimproof, l’Apple Watch Series 3 embarquera un processeur double cœur 70 % plus rapide, ce qui permettra à Siri de parler. Du côté de la compatibilité LTE, Apple a intégré une technologie qui permet à l’écran tout entier de servir d’antenne, garantissant des mensurations similaires à celles de la génération précédente. La SIM sera quant à elle électronique, plus minuscule encore qu’une Nano Sim.

Avec le lancement de l’Apple Watch Series 3, Apple commercialisera de nouveaux bracelets et un nouveau coloris pour la finition céramique (grey). La montre commencera à 369 € pour un modèle classique et 449 € pour une version LTE (en exclusivité chez Orange en France). Les précommandes seront lancées le 15 septembre pour une sortie une semaine plus tard, le 22.

Apple en a profité pour s’autoféliciter sur son produit qui intéresse le moins : les ventes ont augmenté de 50 % par rapport à la même période l’an dernier, la montre intelligente revendique un taux de satisfaction de 97 % et, surtout, l’Apple Watch est désormais la montre numéro 1 dans le monde, devant Rolex.

 

Partager sur les réseaux sociaux