Des étudiants en design de la Bartlett School of Architecture de Londres viennent de développer un masque particulier. Conçu en silicone à partir d'une imprimante 3D, il change de couleur en lisant les expressions du visage grâce à un capteur. Une idée pour vos prochaines soirées costumées ?

À la recherche d’un masque d’Halloween original à un peu plus d’un mois du fatidique 31 octobre prochain ? Ce masque devrait être fait pour vous. Une équipe de designers de la Bartlett School of Architecture de Londres a en effet imaginé un drôle d’objet.

Mélangeant impression 3D et le Soft Robotics Toolkit de l’université d’Harvard, trois étudiants — Sirou Peng, Adi Meyer et Silvia Rueda — ont imaginé ce masque capable de changer de couleur selon les expressions du visage.

Exprimer ses émotions tout en restant masqué

Utilisant un capteur MyoWare et une carte Arduino Uno pour mesurer l’activité musculaire du visage, il permet d’émettre des signaux qui déclencheront une réponse adéquate sur le masque. Un sourire appuyé, un mouvement du sourcil ou toute autre gymnastique du visage provoque alors l’injection ou le retrait d’un liquide coloré par différents canaux. Le résultat forme ainsi un visage multicolore, en constante évolution.

Ce masque des plus sophistiqués peut également faire penser à celui de Rorschach de Watchmen, dont le look s’inspire lui-même  du test d’évaluation psychologique Rorschach, connu pour ses multiples formes de taches d’encre — qui, dans la BD d’Alan Moore, collent aux expressions du détective borderline. Ce masque développé par les étudiants londoniens peut ainsi être imaginé comme déguisement d’un futur héros, Emotion Man.

Pour ceux qui le souhaitent, ils rendent d’ailleurs disponible librement sur le net une partie de leurs travaux sur cet objet, afin de pouvoir le reproduire chez soi. Il vous faudra malgré tout une imprimante 3D, une carte Arduino Uno et le capteur MyoWare ainsi que quelques autres éléments pour arriver au même résultat que l’équipe. Un manuel d’instructions plus complet devrait être mis en ligne prochainement.

Partager sur les réseaux sociaux