Au Computex de Taiwan, Asus vient de présenter un bel écran de 35 pouces pour les joueurs. Il sera probablement aussi cher qu'il est désirable.

Ne changez jamais d’écran. En fait, ne montez jamais en gamme dans quoi que ce soit : c’est un engrenage infernal qui n’a aucune fin. Je me suis contenté pendant un bon paquet d’années d’un écran 27 pouces entrée de gamme, défini en Full HD. À cause de ces fichus smartphones et des MacBook Pro, je commençais clairement à voir la différence entre mon écran d’ordinateur et les autres écrans du quotidien : couleurs pas folichonnes, polices qui bavent, courbes pixelisées… sans que cela parvienne à me déranger outre mesure.

Cela dit, j’ai récemment sauté le pas pour la Rolls 2016 du joueur PC : un écran Asus 27 pouces défini en 1440p et rafraîchi jusqu’à 144 Hz. Maintenant, tous les écrans inférieurs à cela dans leurs caractéristiques me semblent, au choix : petits, mal définis ou peu réactifs. La réactivité est d’ailleurs la chose la plus marquante après le lissage des polices : l’œil s’habitue vite à un jeu vidéo ou le pointeur d’une souris glissant en toute fluidité à 120 Hz. Pas de traînée, pas d’hésitation, pas de lag. C’est ahurissant à quel point l’œil s’habitue vite à de nouveaux standards.

Et voilà qu’Asus, en réponse à Acer et son Predator Z35, dévoile à l’occasion du Computex un écran encore mieux. Le ROG Swift PG35VQ fait 35 pouces de diagonale comme son nom l’indique, dispose d’une résolution 3440 x 1440 pixels et est capable de monter à un taux de rafraichissement de 200 Hz — compatible Nvidia G-Sync, bien entendu. En plus de cela, cet écran géant pour joueurs se paie le luxe d’être incurvé. Non que ce soit un must-have, mais niveau immersion, au hasard dans une simulation spatiale, cela en jette. La dalle est une dalle AMVA qui ne contentera peut-être pas à tout le monde et le ratio est un 21:9e qui ne sera pas compatible avec tous les logiciels et jeux vidéo, mais cela reste impressionnant. Et désirable.

Reste que le prix, non communiqué, devrait refroidir : The Verge évoque plus de 1 100 dollars.

Partager sur les réseaux sociaux