Pour donner plus de visibilité aux femmes dans l'univers de la tech, StartHer et l'entreprise Welcome to the Jungle ont lancé en partenariat une plateforme d'offres d'emploi. Les entreprises qui souhaitent annoncer sur leur site doivent s'engager à respecter une charte favorisant la mixité.

Susciter des vocations dans les domaines de la tech et de l’entreprenariat : voici l’objectif que s’est donnée l’association indépendante StartHer depuis sa naissance sous le nom de Girls in Tech en 2010. Alors que les figures féminines emblématiques des univers high-tech ou scientifique sont parfois encore mal connues du grand public, StartHer ambitionne de donner de la visibilité aux femmes qui s’engagent professionnellement dans le secteur des nouvelles technologies.

L’association vient tout juste de mettre en ligne sa dernière initiative pour encourager les femmes à travailler dans ce secteur : un job board (autrement dit, un site web dédié aux offres d’emploi), dont la particularité est de ne proposer que des offres venant d’entreprises soigneusement sélectionnées pour leur volonté à créer une culture d’entreprise inclusive.

Encourager les femmes à postuler

« Nous sommes régulièrement en contact avec des acteurs de l’écosystème, nous précise Joanna Kirk, co-directrice de StartHer. Or, ils ont du mal à trouver des profils de femmes, et ce n’est pas un manque de volonté de leur part. Nous nous sommes dit chez StartHer qu’une première étape serait de relayer ces offres sur notre propre communauté. On le faisait déjà ponctuellement, par exemple sur Twitter, là c’était l’occasion de faire quelque chose de plus régulier. »

L’association se tourne alors vers Welcome to the Jungle, une startup qui se présente comme un guide connecté de la recherche d’emploi. « Jérémie Clédat et son équipe chez Welcome to The Jungle étaient déjà engagés dans les questions de parité, nous nous sommes donc associés dans un partenariat pour créer une plateforme de partage d’annonces », raconte Joanna Kirk.

Sur ce job board, l’association StartHer s’occupe de vérifier que les entreprises qui souhaitent relayer leurs offres sont attachées à certaines valeurs, comme la parité. Ces sociétés doivent ainsi signer une charte d’engagement « pour la mixité en entreprise » incluant, par exemple, l’égalité des salaires entre hommes et femmes, le refus des comportements machistes et plus largement une culture d’entreprise favorisant la mixité et l’inclusivité. Les candidats qui le souhaitent peuvent quant à eux directement postuler sur le job board, via les annonces.

Une charte d’engagement pour la mixité en entreprise

« C’est un début, nous espérons que ça va se développer d’ici quelques mois. Par ailleurs, récemment nous avons organisé des rencontres autour de la thématique du recrutement dans la tech, c’est un axe sur lequel nous continuons de travailler », nous précise Joanna Kirk. Avant d’ajouter, « notre but, c’est vraiment de répondre aux besoins des boîtes présentes dans cet écosystème. »

À l’heure où nous écrivons ces lignes, plus de 90 offres ont déjà été publiées sur la plateforme, depuis son lancement le 25 avril 2017 aux alentours de 11 h. Une offre de lead dev est d’ailleurs ouverte pour le groupe Humanoid.

Partager sur les réseaux sociaux