Une startup américaine a conçu un dictaphone miniature qui permet de retranscrire ses paroles en notes retransmises directement sur smartphone par Bluetooth. Bien que la réduction de bruit nécessite encore une amélioration, l'appareil, financé sur Kickstarter, s'avère particulièrement pratique.

Si les smartphones s’avèrent aujourd’hui bien utiles pour prendre des notes et les organiser à sa convenance, cette pratique nécessite encore de sortir son téléphone de sa poche à chaque fois qu’une idée nous traverse l’esprit. Pour simplifier la vie du plus grand nombre, une startup américaine a eu l’idée de créer Senstone, un dictaphone du 21e siècle  — en cours de financement sur Kickstarter — qui retranscrit automatiquement nos paroles sous la forme de notes numériques.

Une fois l’appareil de la taille d’un bouchon accroché à notre convenance — idéalement à 20 centimètres du visage — il suffit d’appuyer sur son unique bouton pour enclencher l’enregistrement. Les LED intégrés permettent de savoir à tout moment si celui-ci est en cours ou si une session vient de s’achever.

La retranscription de la dictée en texte sur le smartphone — dans l’appli dédiée comme dans des applis plus courantes, comme Evernote ou Trello — s’effectue par Bluetooth, une fois l’enregistrement terminé. L’appareil parvient à retranscrire fidèlement les propos, et fonctionne actuellement avec une dizaine de langues langues différentes dont le français, l’anglais, l’espagnol, l’italien, l’allemand, le japonais ou encore le mandarin.

Senstone

Concentration accrue

La durée de la retranscription varie selon celle de la session mais elle nécessite dans tous les cas d’avoir dicté ses phrases dans un endroit assez calme, pour permettre à Senstone d’entendre convenablement votre voix. Bémol notable : son fonctionnement est bridé dans les environnements bruyants puisqu’il fait alors office de simple dictaphone, sans pouvoir effectuer de retranscription. Ses développeurs promettent toutefois d’intégrer un deuxième microphone dans la version finale pour améliorer la réduction de bruit.

L’instantanéité de Senstone est aussi censée permettre de lutter contre un problème causé par la prise de notes sur smartphone, comme l’expliquent ses développeurs : « Nous avons été particulièrement surpris de constater à quel point on perd le fil de ses pensées à cause de la moindre distraction, qui peut prendre toutes les formes : un coup de téléphone, une notification, une note déjà stockée dans votre bloc-notes…. […] Senstone réduit au minimum le temps écoulé entre l’apparition de l’idée et sa sauvegarde dans votre bloc-notes. »

Espionnage déconseillé

Le dictaphone-convertisseur compatible avec Android et iOS — uniquement sur smartphone, les tablettes étant envisagées à l’avenir — est en revanche doté d’une autonomie de 4 jours. Il permet également d’enregistrer jusqu’à 2h30 de contenu sans être connecté au smartphone — l’enregistrement effectué est transmis une fois la synchronisation Bluetooth établie.

Senstone, auquel il manquait seulement 14 000 dollars de financement (sur 50 000) avec plus de 30 jours restants au 8 février, sera commercialisé à partir du mois de mars pour 150 dollars. Ses développeurs, conscients des potentielles dérives pratiques, découragent de l’utiliser pour réaliser des enregistrements en secret  « À chaque session, les LED s’allument, ce qui vous indique, ainsi qu’à vos interlocuteurs, que l’enregistrement est en cours ».

Partager sur les réseaux sociaux