Deux frères afghans qui ont grandi près de champs de mine ont créé un drone capable de déminer des terrains entiers aussi rapidement qu'efficacement. Ils espèrent, à terme, éradiquer cette menace qui entraîne 800 morts par mois.

Les frères Massoud et Mahmud Hassani ont grandi à Kaboul en Afghanistan, en apprenant qu’un faux pas pouvait leur coûter la vie : « Quand nous allions à l’école, nous devions suivre un chemin spécifique — sinon nous aurions couru le risque de nous retrouver dans un champ de mines. […] Ça devient comme un trouble mental, la peur est toujours présente. »

Depuis, les deux frères se sont installés aux Pays-Bas, où ils ont récemment présenté un drone démineur, nommé « Mine Kafon » (Kafon signifie  « explosion » en dari, l’une des langues parlées en Afghanistan). Leur appareil est selon eux capable de déminer un champ de mines 20 fois plus vite que ses concurrents.

Le Kafon, vendu 1 100 dollars, peut couvrir un champ de mines entier, tandis qu’une seule opération de déminage manuelle coûte entre 300 et 1 000 dollars.

Une opération accomplie en 3 phases

Le drone s’appuie sur 3 phases différentes pour les opérations de déminage. Il compose d’abord une grille numérique du champ à travers une récolte de données effectuée par une caméra 3D, un système GPS et un ordinateur. Ensuite, le drone effectue un balayage de la surface à travers des détecteurs positionnés 4 cm au-dessus du terrain. Pour finir, l’appareil pose délicatement des mini-détonateurs explosifs sur les mines localisées afin de  les faire exploser à distance.

Selon l’UNICEF, on dénombre environ 110 millions de mines dans le monde, et 800 victimes par mois, notamment des enfants. Ambitieux, les frères Hassani espèrent éliminer totalement cette menace au bout de 10 ans d’activité en déployant leurs drones par milliers.

Partager sur les réseaux sociaux