Les rumeurs concernant l'arrivée d'une nouvelle machine dans la gamme Surface vont bon train depuis plusieurs semaines. Le passage de plusieurs accessoires devant la FCC américaine et la multiplication des sources semblent confirmer l'arrivée d'un PC de bureau. Faisons le point.

Habituellement, l’équipe en charge des produits Surface parvient à maintenir le secret sur ses nouveaux produits jusqu’à la conférence d’annonce. C’est ce qui lui avait permis l’année dernière de créer la surprise avec le Surface Book. Cette année les langues se sont déliées et on commence à avoir une idée précise de ce que sera le Surface All in One, le nouveau produit de la gamme.

Un brevet très proche du design final

Commençons par ce qui devrait être l’attraction principale de la prochaine conférence de Microsoft. L’équipe Surface travaille actuellement à l’élaboration d’un PC tout-en-un, concurrent du Mac d’Apple. Comme souvent avec sa marque Surface, Microsoft aimerait dynamiser le marché et illustrer ce qu’on peut faire de mieux, selon la firme, sous Windows 10. Microsoft voudrait faire de ce PC, une machine familiale qui s’intégrera dans le salon.

surface-aio-patent2

Un brevet repéré par le site spécialisé MSPowerUser illustre la voie que Microsoft aurait prise pour concevoir ce PC. Les images contenues dans ce brevet ont été reconnues par plusieurs sources ce qui nous permet d’affirmer que le design devrait s’en approcher. Windows Central a également pu interroger ses sources qui affirment la même chose. Si on lit le contenu de ce brevet, Microsoft miserait sur deux moyens de différencier son produit.

D’abord, Surface oblige, l’écran serait tactile multipoints et ajustable, grâce à une charnière derrière l’écran, pour devenir une table de dessin grâce au stylet Surface Pen. Contrairement au Mac d’Apple, Microsoft devrait intégrer les composants comme le stockage ou le processeur dans le pied de la machine et non derrière l’écran.

surface-aio-patent1

Cela permettrait également à Microsoft, d’après la suite du brevet, de proposer un ordinateur modulaire. La base de l’écran pourrait être empilée sur d’autres modules qui géreraient d’autres fonctions comme le Wi-Fi ou le stockage. L’idée serait de pouvoir, dans les années à venir, mettre à jour la machine sans changer l’écran ou toute l’installation.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que l’on entend parler de la création d’un PC modulaire par Microsoft. La firme avait déjà déposé un brevet sur le sujet l’an dernier qui suivait la même idée. D’autres fabricants comme Acer ou HP ont également lancé des PC modulaires, mais il s’agissait d’appareils plus classiques, sans écran.

On ne sait pas s’il s’agira d’un module ou d’une fonctionnalité native, mais le PC de bureau devrait également jouer le rôle de dock pour les produits portable comme le Surface Book ou la Surface Pro 4. Cela permettra d’utiliser facilement l’écran 27 pouces très haute résolution, peut-être 4K, de la machine avec sa Surface.

La FCC nous montre le clavier et la souris

Qui dit PC de bureau, dit aussi clavier et souris fournies pour contrôler la machine, en plus de l’écran tactile. Les deux périphériques ont été repérés dans des demandes d’attestation de la FCC, qui surveille la commercialisation aux États-Unis de produit émettant des ondes.

clavier-surface-fcc

Pourtant l’un des fabricants historiques de clavier et de souris pour ordinateur, Microsoft ne semble pas vraiment avoir fait dans l’originalité avec ce nouveau clavier Surface. Le périphérique reprend clairement le design des claviers fourni par Apple depuis de nombreuses années, en changeant la couleur pour le gris qui fait l’identité de la gamme Surface aujourd’hui.

souris-microsoft-surface-fcc

On a également le droit à quelques clichés d’une souris Microsoft. Pas grand-chose à dire dessus si ce n’est qu’elle est ambidextre et possède une molette physique et non tactile.

microsoft-design-clavier-et-souris

Ces deux produits, en particulier la souris, s’inspirent en réalité de la gamme Microsoft Designer sortie en 2015. Ce n’est pas la première fois qu’un accessoire Microsoft serait revendu sous la marque Surface après un changement de couleur, on se souvient par exemple de la Microsoft Arc Touch Mouse qui avait subi le même sort.

Une annonce à la fin du mois

 

Microsoft a confirmé un grand événement pour le 26 octobre 2016. C’est lors de cette conférence que pourrait être présentée la prochaine gamme matérielle de Microsoft, dont le fameux All in One. Nous suivrons bien entendu l’événement en direct.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés