Le mini-ordinateur que l'on trouve en vente désormais partout sur le web a révolutionné notre rapport aux bidouillages. Avec un Raspberry Pi, presque tout est possible, dès lors que vous savez ce que vous allez en faire. Pour cela, nous vous partageons nos meilleurs tutoriels et nos propres expériences !

Possesseurs de Raspberry Pi ou désireux de rejoindre la bande ? Vous vous interrogez certainement sur toutes les utilisations possible du mini-ordinateur que l’on trouve à présent à très bas prix. Eh bien, au-delà de l’utilisation sur des robots futuristes et des satellites que nous vous laisserons développer, nous vous proposons déjà de tester la polyvalence de votre Raspberry avec notre série de tutoriels, que l’on complètera au fur et à mesure de nos propres expériences.

raspberry pi 3

De quoi avons-nous besoin ?

Avant toute chose, on ne peut commencer aucun tutoriel pour le Raspberry Pi sans quelques accessoires essentiels que vous trouverez sans mal tant ils sont banals mais indispensables :

  1. Un Raspberry Pi, nous utilisons de notre côté le 2 et le 3
  2. Un clavier et une souris
  3. Un câble HDMI ainsi qu’un écran
  4. Une carte microSD
  5. Vous avez aussi des packs de ce genre, très complets

Une fois que vous vous êtes dotés du kit basique pour utiliser facilement le petit circuit imprimé, vous pouvez passer à vos premiers bidouillages.

Faire une console de retrogaming

maxresdefault (2)

Le retro-gaming est au moins aussi hype que les Stan Smith et le rap des 90’s. Vous voilà prévenus, pour devenir un cool kid, un passage empreint de nostalgie dans les profondeurs des jeux 8-bit sera nécessaire. Madeleine de Proust pour génération pré-Y, la RecalBox est assurément la meilleure console à faire avec notre Raspberry. Notre préférence va à nos longues et passionnées parties sur Tekken 3.

À lire sur Numerama : Comment faire une console retrogaming DIY avec un Raspberry Pi et Recalbox

 Faire un routeur Tor pour naviguer en toute sécurité

En quelques manipulations, vous allez pouvoir transformer le petit Raspberry Pi en routeur Wi-Fi directement connecté via le réseau Tor. Vous n’avez plus qu’à choisir ce réseau pour surfer en toute discrétion sur le web des profondeurs.

À lire sur Numerama : Comment faire un routeur Wi-Fi DIY connecté à Tor avec un Raspberry Pi

Transformer la framboise en média center

Si les TV connectées et autres gadgets pour vos divertissements ne vous conviennent pas, et que les Chromecast, ce n’est pas trop votre truc, ce tutoriel agréable, complet et facile de Geekzone vous expliquera comment bidouiller votre Raspberry Pi de l’intérieur. De quoi remettre un peu d’ambiance sur votre petit écran et rendre utile le Rasp’ à moindre frais.

20160408_170659-e1460128126193-1024x768

Un VPN pour surfer en venant d’ailleurs

Vous pouvez aussi transformer votre Raspberry en VPN — Réseau Privé Virtuel en français — afin de naviguer sur le web en faisant croire que vous êtes loin, très loin de chez vous. Pratique pour se géolocaliser à Bali et faire croire que vous avez des vacances alors que vous êtes toujours enfermé chez vous en train de bidouiller avec un circuit imprimé.

En réalité, vous trouverez certainement d’autres usages plus pertinents à votre VPN, comme accéder à l’intégralité du catalogue Netflix par exemple. On vous conseille le tutoriel technique mais efficace de SuperJamie sur GitHub.

Pour plus de fun

Si désormais votre Raspberry Pi est un peu votre meilleur ami, n’hésitez pas à le personnaliser et l’embellir. Le web est rempli de gadgets aussi inutiles que drôles pour notre circuit, du boîtier aux gamepads, voici une petite sélection.

  • Faire son boitier de Raspberry en Lego : s’il vous reste quelque part assez de Lego pour construire un petit et adorable abri à votre mini-ordinateur, sachez que c’est particulièrement pratique, modulaire et résistant. Pourquoi ne pas essayer vos propres constructions ?

tg0bzsgazbjo1ih2vssg

N’hésitez pas à nous partager vos trouvailles dans les commentaires ! Jetez également un coup d’œil du côté de chez korben pour encore plus de projets.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés