Selon le site spécialisé Torrentreak qui se base sur plusieurs sources, Netflix aurait commencé à mettre en place des méthodes de blocage de l'accès à ses catalogues étrangers par VPN ou proxys, pour imposer le respect des exclusivités géographiques négociées avec les ayants droits. Le service de SVOD dément toutefois toute modification de ses pratiques.

Lorsque Netflix est sorti en France, beaucoup de clients potentiels ont été déçus par la pauvreté du catalogue, qui n'a pas été à la hauteur des attentes suscitée par une campagne de presse sans précédent pour une offre légale. Le service de SVOD est obligé de négocier les droits pays par pays, ce qui ne lui permet pas de proposer les mêmes oeuvres aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne ou en France. C'est en tout cas la théorie.

Car en pratique, beaucoup d'internautes ont remarqué qu'il suffisait d'utiliser une adresse IP américaine pour accéder au catalogue américain, y compris avec l'accès aux sous-titres français des films et séries TV. L'astuce permettait ainsi de consulter sans surcoût de très nombreux contenus qui ne sont pas officiellement distribués en France par Netflix. Mais selon Torrentfreak, l'astuce est en voie de disparition.

Le site rapporte en effet les constats réalisés par des internautes, qui témoignent de blocages qu'ils subissent désormais lorsqu'ils tentent d'utiliser certains services de VPN et de proxies comme Unblock-US, Unotelly, Hola ou TorGuard, ce dernier rapportant que les problèmes auraient commencé à la mi-décembre. Sur Android, des utilisateurs ont remarqué que l'application officielle force l'utilisation des DNS de Google en ignorant les paramètres généraux du smartphone ou de la tablette, et interdit d'utiliser Netflix à partir d'autres régions que son propre pays.

UN CONTRAT POUR IMPOSER LE FILTRAGE GÉOGRAPHIQUE

Le blocage n'est cependant pas systématique, ce qui laisse penser qu'il ne s'agirait pour le moment que de tests, réalisés pour satisfaire les ayants droits qui tiennent aux bienfaits supposés de leurs exclusivités géographiques, illicites au sein de l'Union Européenne. Ces restrictions contractuelles permettent aux producteurs de vendre les contenus pays par pays, à un prix adapté à chaque marché, et de faire jouer la concurrence au sein de chacun d'entre eux. C'est ce qui fait qu'en France Netflix ne peut pas diffuser sa propre série House Of Cards, qui a été vendue en exclusivité à Canal+ sur le territoire. 

Torrentfreak indique qu'un brouillon d'accord de licence entre Sony Pictures et Netflix, fuité avec le piratage du studio américain, contenait une clause sur le filtrage géographique. Elle imposait à Netflix d'utiliser un système de géolocalisation reconnu comme standard dans l'industrie pour "vérifier que l'utilisateur enregistré est bien localisé dans le territoire" autorisé, en se basant sur les enregistrements DNS, les bases Whois, les cartographies des réseaux, des méthodes de détection des outils de contournement tels que les VPN, proxys, et autres services d'anonymisation.

Toutefois interrogé par Engadget, Netflix assure qu'il n'a rien changé à sa façon de gérer les accès par VPN.

Et vous, avez-vous constaté les mêmes difficultés ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés