La jeune pousse espagnole Bioo commercialise une plante capable de générer 5 volts. De quoi recharger un smartphone avant que le projet n'étendre son concept à plus grande échelle.

YouTube fourmille de vidéos expliquant comment recharger son smartphone avec une patate. Si de nombreux internautes s’amusent à transformer l’énergie chimique de la pomme de terre en énergie électrique, trois étudiants andalous ont, quant à eux, décidé d’utiliser la photosynthèse des plantes pour recharger des smartphones.

Un procédé organique génère suffisamment d'énergie pour recharger un smartphone.
Un procédé organique génère suffisamment d’énergie pour recharger un smartphone.

Lancée grâce à une campagne de crowfounding réussie sur Indiegogo (115 % de l’objectif fixé atteint), la jeune startup espagnol Bioo commercialise une plante d’appartement avec son pot, munie d’une batterie. L’ensemble est vendu 99 € et génèrerait 5 volts de courant. Il permet de recharger un smartphone 3 fois par jour.

Pour y parvenir, l’équipe de chercheurs a travaillé durant 9 mois sur le développement d’une bactérie. Celle-ci permet d’isoler les molécules que la plante n’utilise pas afin de les transformer en énergie. Tout juste breveté, le concept fait des émules : le fournisseur énergétique espagnol Repsol vient d’établir un partenariat avec la startup pour réaliser des prototypes. Et pour cause : capable de produire de l’énergie sans interruption, nuit et jour, ce procédé est de loin le plus économe.

La startup souhaite faire parler d’elle avec ce produit avant de déployer sa technologie sur des projets de plus grande envergure. Elle aurait déjà développé des panneaux fournissant une énergie allant de 3 à 40 Watts (selon configurations.  À titre de comparaison, le coût moyen d’un panneau solaire est de 15 000 € contre 3 000 € pour les panneaux Bioo, selon la jeune pousse.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés