Vous avez des chats et souhaitez que votre chatière ne s'ouvre que lorsque c'est bien votre chat qui veut rentrer dans la maison ? Il existe aujourd'hui des chatières qui détectent la puce d'identification électronique RFID de votre animal de compagnie, pour savoir qui a le droit de rentrer.

Tous les propriétaires de chats savent qu’ils deviennent très vite les obligés de leurs boules de poils à quatre pattes, et finissent par se poser la question de l’installation d’une chatière pour éviter d’avoir à jouer les portiers toute la journée. Mais comment éviter que les chats (ou chiens, ou renards…) des autres ne viennent se servir en croquettes ou organiser une partie de Cat Fighters dans le salon ?

La solution idéale nous est venue au détour d’une discussion informelle sur Twitter, alors que l’on parlait des modes de contrôle électronique de l’ouverture de la porte de la chatière, et d’identification des chats (« toi tu rentres, toi tu rentres pas »). Comment faire pour éviter d’avoir à mettre un collier au chat ?

Le fabricant PetSafe a effectivement créé une chatière, la PetPorte SmartFlap, qui sait lire la puce d’identification RFID qu’il est désormais obligatoire d’injecter sous la peau de tout les félins de compagnie nés après le 1er janvier 2012 (le traditionnel tatouage ayant la fâcheuse tendance d’inciter les voleurs ou ceux qui abandonnent lâchement leurs chats à leur couper l’oreille).

petporte

La puce qui mesure quelques millimètres est généralement placée dans l’encolure du chat, derrière la tête, et contient le numéro d’identification unique de l’animal, tel que renseigné au fichier national d’identification des carnivores domestiques.

puce-electronique-chat

À l’avant de la porte de la chatière PetPorte se trouve un petite avancée sous laquelle passe le chat, où figure le lecteur de puce électronique qui détecte l’arrivée de l’animal, scanne son numéro  et compare son numéro à ceux qu’il connaît. Si le numéro est enregistré (jusqu’à 25 chats peuvent être mémorisés, ce qui est plus que suffisant même pour les grands amateurs de matous), la porte s’ouvre. Sinon, elle reste bloquée.

Avantage supplémentaire, la porte est dotée d’un détecteur de lumière qui peut empêcher le chat de ressortir de la maison s’il fait nuit dehors.

Son installation se fait comme n’importe quelle chatière, et peut être alimentée par piles ou sur secteur. Comptez tout de même une centaine d’euros l’achat.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés