Le site Code.org s'est rapproché de Lucasfilm pour développer des mini-jeux sur Star Wars. L'idée ? Utiliser la licence pour inciter les jeunes à découvrir la programmation.

La programmation informatique ne s’enseignait pas uniquement il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine. Elle s’apprend aussi de nos jours, sur notre bonne vieille Terre. Et pour inciter les jeunes à se lancer dans l’aventure, quoi de mieux que les héros de Star Wars pour les accompagner ? C’est l’idée qui se cache derrière la dernière initiative lancée par Code.org, en partenariat avec Lucasfilm.

Sur le site Code.org, il est en effet possible de découvrir la programmation très simplement en jouant à des petits jeux (en anglais pour l’instant) ayant pour thème la plus célèbre saga cinématographique. À travers des objectifs impliquant des personnages comme la princesse Léia, Rey, R2-D2, C-3PO et  BB-8, l’utilisateur donnera des instructions à l’ordinateur sans vraiment s’en rendre compte.

Contrôler BB-8 avec du code.

Par exemple, la première mission nous demande de contrôler le droïde BB-8 pour lui faire récolter des détritus. Comme il n’est pas possible de le diriger directement, il faudra utiliser des blocs d’instruction situés dans une boîte à outils pour lui indiquer le chemin à suivre. Quatre blocs sont proposés au début : se déplacer à gauche, se déplacer à droite, se déplacer en haut et se déplacer en bas.

En les combinant ensemble, le droïde BB-8 peut alors se déplacer. Il faudra alors se diriger vers l’objectif à accomplir en prenant soin d’éviter les obstacles disséminés sur le plateau de jeu et les éventuels dangers qui pourraient s’y trouver, comme des soldats de l’Empire. Quinze missions sont proposées, et les dernières incluent de nombreux blocs de commande ainsi que des évènements à placer en fonction des circonstances.

Avec ces multiples exercices, l’objectif de Code.org est de faire découvrir le JavaScript aux utilisateurs, même pour ceux qui n’ont pas un gros bagage technique. Les blocs visent à faciliter la compréhension de la structure d’un code en JavaScript (qui peut être affiché en cliquant sur le bouton correspondant, pour voir à quoi il ressemble vraiment) et comme certains éléments peuvent s’imbriquer les uns dans les autres.

Hour of Code Star Wars niveau 15
Un exercice niveau 15

Bien que ces petits jeux s’adressent aussi bien aux garçons qu’aux filles, on devine qu’une attention toute particulière est portée à ces dernières afin de les encourager à explorer un domaine qui est encore aujourd’hui largement dominé par les hommes. Cela se remarque au niveau des personnages utilisés ainsi qu’aux personnes qui interviennent en vidéo pour expliquer la démarche ou donner des conseils de programmation.

En effet, ce sont deux héroïnes de Star Wars, Léia et Rey, qui sont mises en avant (les trois autres personnages étant des droïdes), tandis que trois femmes apparaissent en vidéo : Kathleen Kennedy, qui est la directrice de Lucasfilm, Rachel Rose, qui est ingénieure en chef au sein de l’équipe dédiée à l’animation et aux créatures chez ILM, et Alice, une responsable de projet chez Code.org.

Code.org et l’enjeu de la programmation

Fondée début 2013, Code.org est une organisation chargée de pousser les jeunes vers la programmation en démocratisant l’apprentissage du code. Il s’agit d’un enjeu stratégique pour les États-Unis, en témoigne l’intervention de Barack Obama demandant aux jeunes Américains d’apprendre à programmer, et d’avoir l’ambition de devenir ingénieur en informatique.

« Si nous voulons que l’Amérique reste à la pointe, nous avons besoin que de jeunes Américains comme vous maîtrisent les outils et la technologie qui vont changer à peu près tout ce que nous faisons. C’est pourquoi je vous demande de vous impliquer personnellement  », avait-il lancé fin 2013, avant de donner l’exemple un an plus tard en tapant ses premières instructions au clavier.

« Ne vous contentez pas d’acheter un nouveau jeu vidéo. Créez-en un. Ne téléchargez pas simplement la dernière application à la mode, aidez à la créer .Personne ne naît ingénieur informatique. Mais avec un peu de travail, et un peu de maths et de sciences, à peu près tout le monde peu en devenir un […]. Ne laissez personne vous dire que ça n’est pas possible », avait-il ajouté.

Hour of Code Star Wars niveau réussi
Un niveau réussi

Outre Barack Obama, plusieurs personnalités provenant de l’industrie des nouvelles technologies (comme Bill Gates (Microsoft), Mark Zuckerberg (Facebook), Gabe Newell (Valve), Jack Dorsey (Twitter)…) ont aussi apporté leur soutien à Code.org, et au programme Hour of Code, qui vise à faire apprendre la programmation via des sessions relativement courtes (environ une heure).

Ces initiatives sont nées du constat que de nombreuses offres d’emploi sont insatisfaites dans le secteur informatique, aux États-Unis comme en Europe, faute de qualification.

C’est aussi un enjeu pour les États dans la cadre de la compétition internationale, dans la mesure où les technologies de l’information et de la communication prennent une place croissante dans la société et qu’il faut avoir une main d’œuvre suffisante pour accompagner cette transformation.

Personne ne naît ingénieur. Mais avec un peu de travail […] à peu près tout le monde peu en devenir un.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés