Solaari, intégré au groupe LDLC, viendra au CES avec un sabre laser qu'il décrit comme plus vrai que nature.

Les adeptes du combat au sabre laser — c’est une vraie discipline sportive avec plusieurs clubs en France — ont peut-être trouvé leur accessoire sportif idéal. Dans un communiqué de presse envoyé le 11 décembre 2018, Solaari, filiale de LDLC, a annoncé qu’elle viendra au CES 2019 pour présenter un sabre à la fiche technique bien remplie.

L’arme en question articulera ses promesses autour de deux arguments phares : une autonomie jamais vue (six heures) et des possibilités de personnalisation très poussées. « Son objectif ? Offrir une expérience inédite à tous les fans et devenir la référence incontestée en la matière », assume l’entreprise. 

Sabre Laser Solaari // Source : Solaari

La Force sera-t-elle avec ce sabre ?

Le sabre laser est donc entièrement programmable à partir d’une application compagnon, sur laquelle on pourra d’ailleurs suivre ses statistiques de combat. Il sera donc possible de choisir la couleur de sa lame (Solaari en promet des milliers), ainsi que les effet sonores associés aux mouvements. Les bruitages devraient normalement être sans latence, avec « vrombissement et résonances reproduisant à l’identique ceux entendus au cinéma » et fonctionnalités pour les envoyer à un casque grâce à la technologie Bluetooth. À titre de comparaison, le SL3-RGB, pourtant facturé 259 euros, ne monte qu’à 16 couleurs et 3 sons.

Le sabre laser sera dans un premier vendu sur Kickstarter. Les précommandes ouvriront dès le 3 janvier prochain, moyennant 169 euros. Il y aura trois design de manches et deux tailles de lames (32,5 et 36,5 pouces). Interrogé par Numerama, LDLC n’a pas su estimer le prix final. A priori, il ne grimpera pas beaucoup plus haut que ceux que l’on peut trouver sur le site de l’association Sport Saber League.

Partager sur les réseaux sociaux