Ubisoft et Square Enix ont décidé de s'associer en vue de mélanger leur dernier gros jeu : Assassin's Creed Origins d'un côté, Final Fantasy XV de l'autre.

A priori, personne ne rêve d’un cross-over entre les sagas Final Fantasy et Assassin’s Creed, à l’exception des gens de Square Enix et d’Ubisoft. Et, hélas pour nos yeux, les deux géants se sont rencontrés il y a trois ans, à l’occasion du Tokyo Game Show, pour accoucher d’un mélange entre Final Fantasy XV et Assassin’s Creed Origins. Les deux univers n’ont strictement rien à voir et, en guise de justification, on nous parle d’admiration mutuelle envers les travaux de chacun. S’il y en avait vraiment, un tel mariage n’existerait pas…

L’angoisse

Ravi du partenariat, Ashraf Ismail, directeur d’Assassin’s Creed Origins, souligne, «  Nous sommes fans et cette collaboration vient de là. Il y a beaucoup de respect entre les deux équipes et nous sommes enchantés d’avoir l’opportunité de rendre mutuellement hommage à notre travail.  »

Par chance, les joueurs n’auront rien à payer pour supporter les errances de Square Enix et d’Ubisoft. Dès le 30 août, les fans de Final Fantasy XV recevront une tenue d’Assassin pour habiller Noctis, sous couvert qu’ils aient récupéré l’objet Dream Egg durant le Moogle Chocobo Carnival. Le lendemain, un DLC gratuit habillera la ville de Lestallum pour accueillir un nouvel évènement aux couleurs d’Assassin’s Creed. Ce sera l’occasion de récupérer un autre costume et de débloquer des compétences spéciales.

Pour l’heure, rien n’indique que Final Fantasy XV s’invitera à son tour dans Assassin’s Creed Origins, attendu pour le 27 octobre sur PlayStation 4, Xbox One et PC. Mais le contraire serait étonnant. Il faudra quand même trouver une sacrée parade pour injecter des éléments un tantinet futuristes dans l’Égypte Antique.

Partager sur les réseaux sociaux