L'application permettant de discuter vocalement sur Nintendo Switch comporte des limitations inacceptables.

Cette semaine, pour accompagner dignement la sortie de Splatoon 2, Nintendo a lancé l’application permettant notamment de chater vocalement lors des sessions en ligne. Disponible sur iOS et Android, elle a droit à sa FAQ et cette dernière laisse transparaître des limitations à peine croyables en 2017, même pour quelqu’un qui serait réfractaire à la technologie. À tel point qu’on imagine plusieurs joueurs avertis choisir une solution tierce beaucoup moins pénalisante (Skype, Discord, Facebook Messenger…).

En bref, n’utilisez pas cette appli

Comme l’indique cette très chère FAQ, Nintendo Switch n’autorise pas les groupes universels, signifiant que vous ne pouvez communiquer qu’avec les personnes jouant au même jeu que vous (Splatoon 2 pour le moment). Sur PlayStation 4 et Xbox One, il est possible d’organiser quelques débats animés avec des amis sans que les participants de la room n’aient besoin d’être réunis sur le même titre. Avec l’appli Nintendo Switch Online, il faudra oublier cette liberté. Premier carton jaune.

En prime, il faut savoir que le multitâche n’a pas été coché dans le cahier des charges lors du développement. Cela se traduit par un processus de déconnexion/reconnexion au moment où on utilise son smartphone ou sa tablette pour faire autre chose en parallèle du chat vocal (pour tuer le temps pendant un chargement par exemple). Si c’est compréhensible durant un appel reçu ou à passer, ça l’est beaucoup moins lors de la consultation de ses notifications ou d’un simple envoi de messages écrits par d’autres voies de communication. Deuxième carton jaune, synonyme de rouge.

Comment est-ce possible en 2017 ?

Cela ne vous suffit pas ? Eh bien sachez que le flux audio de la console ne sortira pas par votre smartphone ou votre tablette (et inversement pour le chat vocal via la console). En admettant que vous faites appel à un casque — alléluia c’est possible — pour communiquer vocalement, alors vous aurez peut-être à vous passer de la bande son du jeu en cours…

Pour terminer, et ce n’est pas précisé dans la FAQ, Ars Technica ajoute que l’application ne fonctionne pas quand l’appareil passe en sleep mode pour économiser la batterie en éteignant l’écran. Ce qui revient à dire que l’autonomie risque d’en prendre un sacré coup.

En bref, quitte à ne pas passer par la console puisque Nintendo a oublié la fonctionnalité, autant opter pour une solution existante plus permissive.

Partager sur les réseaux sociaux