Nintendo semble en avoir assez des hackers qui prolifèrent sur les jeux en ligne de la 3DS. Le constructeur japonais a ainsi décidé de bannir tous les joueurs qui n'ont pas respecté ses conditions d'utilisation.

L’occasion était trop tentante pour de nombreux joueurs, mais elle se solde aujourd’hui par un retour de bâton. Plusieurs possesseurs de 3DS qui ont hacké leur console portable afin de télécharger des jeux illégalement ont eu une malheureuse surprise en constatant leur bannissement des services en ligne de Nintendo.

Provoquant de multiples threads d’indignation sur Reddit ou 4chan, cette mesure empêche les joueurs concernés de pouvoir jouer en ligne, de consulter leur liste d’amis ou encore d’accéder au Miiverse. Un message « Error Code : 002-0102 » s’affiche simplement, limitant l’utilisation de la console au jeu hors ligne.

Nintendo assume d’avoir sévi

Les utilisateurs touchés par cette interdiction sont furieux, certains affirmant n’avoir jamais téléchargé de custom firmware sur leur 3DS — des propos invérifiables, évidemment. La mesure surprend d’autant plus qu’elle n’avait bénéficié d’aucun avertissement préalable.

Nintendo a fini par s’expliquer auprès de Kotaku : « Au vu du nombre d’utilisateurs effectuant des modifications non autorisées du système, jouant à des versions non autorisées d’un ou plusieurs jeux et/ou se connectant aux serveurs de jeu en violation de nos conditions d’utilisation, Nintendo a interdit aux consoles de ces joueurs d’accéder au réseau en ligne »

Alors que la New 2DS est attendue pour le 28 juillet prochain, et que la Switch continue de cartonner, Nintendo choisit clairement de sévir contre les hackers, quelques mois après le bannissement remarqué de nombreux tricheurs de Pokémon Soleil et Lune par la Pokémon Company sur cette même console.

Partager sur les réseaux sociaux