Le richissime et cynique Martin Shkreli avait promis que si Donald Trump remportait la présidentielle américaine, il dévoilerait des chansons inédites qu'il détient. Il a commencé à réaliser sa promesse avec des titres jamais diffusés du Wu-Tang Clan.

Cynique ou diabolique, Martin Shkreli sait en tout cas cristalliser la haine populaire sur sa personne. L’ancien responsable de fonds d’investissement et CEO d’une société pharmaceutique dépense fréquemment sa fortune dans l’unique but de s’attirer la vindicte populaire.

Son nom et sa personne avaient été découverts lorsqu’il avait réussi à augmenter drastiquement aux États-Unis le prix du Daraprimun médicament nécessaire au traitement des personnes séropositives, notamment. Le prix de la Pyriméthamine avait été multiplié par 55 à cause d’une de ses opérations financières : le médicament passait d’un tarif de 13,50 $ à celui de 750 $ par sa seule volonté. 

Mais le richissime Shkreli est également associé de Collect records. Et il s’intéresse de près à  la musique : il achetait ainsi en décembre 2015 le mythique Once Upon a Time in Shaolin du Wu-Tang Clan pour deux millions de dollars. Un album jamais diffusé dont il possède l’unique copie.

Néanmoins, jamais à court de provocation, Martin Shkreli a récemment promis qu’il rendrait public l’album si Donald Trump était élu président des États-Unis. Or ce matin, l’homme a dû réaliser sa promesse en diffusant sur YouTube des extraits de l’album puisque le candidat a remporté le scrutin.

Shkreli a admis qu’il n’imaginait pas que Donald Trump pourrait l’emporter, sinon il aurait préalablement préparé un autre modus operandi pour dévoiler l’album. Mais il a donc en partie, et à contre cœur, tenu sa promesse. Une bonne nouvelle pour les fans de rap US sortira finalement de cette élection.

Les extraits sont diffusés dans les vidéos ci-dessous — avant d’en avoir, peut-être, de meilleurs à disposition.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés