Après avoir traversé plus de vingt mille lieues sous les mers, les sneakers imprimées en 3D d'Adidas pourront orner avec une classe folle ses heureux et fortunés possesseurs.

L’année dernière, la marque Adidas avait révélé le prototype de ses futures sneakers imprimées et confectionnées à partir de plastiques recyclés trouvés dans les eaux du globe. Car il serait irresponsable de l’ignorer en tant que consommateurs des pays les plus riches de la planète, nos océans sont des déchetteries à ciel ouvert et nous ne sommes pas pour rien dans ce désastre écologique.

Adidas non plus d’ailleurs, mais l’entreprise a décidé d’exercer un green-washing sur elle même pour satisfaire les autorités environnementales, les ONG, et ses clients les plus conscients de leur impact écologique. Ce marketing avait donc débouché à la création d’un prototype de baskets manufacturées à partir de déchets déversés dans les eaux par l’humanité. Plus symbolique que révolutionnaire pour la marque qui n’avait pas commercialisé ce modèle pourtant très réussi, à la fois poétique et futuriste.

Capture d’écran (42)

Un coup d’essai pour un nouveau type de textiles

Toutefois, ce n’était heureusement pas encore la fin de belle histoire de cette paire de basket. En effet, le modèle qui avait été imaginé avec l’ONG Parley For Oceans vient de revenir sous les feux des projecteurs, Adidas et l’association ont annoncé que 50 paires de cette chaussure-déchet-édition-très-très-limitée serait à gagner grâce à un concours. Précisant que contrairement au prototype, la semelle est assez solide pour être utilisée au quotidien.

Screen_Shot_2016-06-08_at_9.17.53_AM.0

Adidas n’est pas très clair sur comment participer au concours qui permettra de remporter une des cinquante précieuse paire, les détails étant à retrouver sur l’Instagram de la marque.

En revanche, le plus intéressant de ce jeu n’est pas tant la cinquantaine de paires qui seront distribuées, mais bien plus les explications que donne Adidas sur la fabrication de son nouveau textile recyclé, que vous pouvez retrouvez sur un blog de la firme. Elle a élaboré un processus de nettoyage des déchets marins aussi laborieux que coûteux à l’investissement pour son prototype.

IMG_0853-1440x9999
Les filets de pêche utilisés à l’élaboration des tissus

Adidas promet que désormais la technologie étant maîtrisée, ces textiles seront ré-utilisés dans des modèles grand public de ses chaussures dès les années prochaines. En l’intégrant notamment à ses grandes franchises Adidas, on pense notamment aux inépuisables Stan Smith qui pourraient trouver là leur premier signe de distinction, ou encore aux Yeezy, les chaussures de Kanye West. Le futur du swag est-il renouvelable ?

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos