On connaissait Sony et ses PlayStation Portable (PSP), désormais il y aura Sony et ses jeux mobiles pour smartphones et tablettes.

Il y a du mouvement dans les divisions vidéo-ludiques de Sony. Il y a à peine deux mois, le géant japonais fusionnait ses deux filiales dédiées à la PlayStation pour les installer aux Etats-Unis. La manœuvre essentiellement économique annonçait tout de même de nouveaux horizons. Sony Computer Entertainment qui crée les consoles Playstation rejoignait Sony Interactive Entertainment, qui gère le PlayStation Store. Grossièrement, le hardware rejoignait le soft.

Cette nouvelle super filiale du jeu vidéo a donné cette semaine naissance à Forward Works, une nouvelle société dont le but avoué est l’introduction de Sony dans l’univers, déjà riche, du jeu mobile. Un changement intéressant à l’heure où l’industrie vidéo-ludique se démocratise grâce aux smartphones.

le smartphone, nouveau terrain de jeu de nintendo et sony

Pour le moment, l’annonce de Sony demeure assez énigmatique. Nous ne savons pas encore quel sera le premier titre édité par la société, mais on peut déjà parier que Sony voudra rattraper son retard sur le mobile face à Nintendo.

Selon le communiqué, Forward Works profitera des licences de PlayStation, donc les franchises de la console seront certainement exploitées pour les jeux mobiles. Se targuant d’arriver sur le secteur avec ses technologies et son savoir-faire, Sony veut rassurer sur son avenir. Non, le géant japonais ne ratera pas le virage du jeu mobile — même si on a tendance à considérer que ce virage est entamé depuis une décennie. En tout cas, les plus enthousiastes des joueurs devront patienter, car les premiers titres de ForwardWorks débarqueront d’abord en Asie. Aucune annonce concernant une disponibilité mondiale n’a été faite.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés