Le premier DLC pour Call of Duty: Black Ops III ne sera pas proposé sur Xbox 360 et PlayStation 3.

Détenteur d’une PlayStation 3 ou d’une Xbox 360 ? Faites-vous une raison : vous n’aurez pas droit à la première extension de Call of Duty : Black Ops III. Dans un communiqué sorti lundi, Activision a confirmé que le DLC baptisé Awakening sera réservé aux consoles de la génération actuelle, à savoir la PS4 et la Xbox One, ainsi qu’aux ordinateurs équipés du système d’exploitation Windows.

Les joueurs qui ont souhaité rester avec une machine de la génération précédente devront donc faire une croix sur les apports d’Awakening, c’est-à-dire quatre nouvelles cartes pour le jeu multijoueur (dont l’une est une version « réimaginée » d’une carte multijoueur issue de Black Ops II) et d’un contenu supplémentaire pour le mode zombies.

Une surprise ? Pas vraiment. Le désintérêt du studio pour les anciennes consoles, qui commencent à accuser leur âge, est connu depuis quelques mois. Au mois de septembre, on savait déjà que la version de Black Ops III pour la Xbox 360 et la PS3 serait plus pauvre que celle proposée pour les machines actuelles. Ainsi, aucun mode solo n’est disponible, au prétexte qu’il serait trop « ambitieux » pour la génération précédente.

Black Ops III sur Xbox 360 et PS3 est déjà très allégée.

La situation apparaît toutefois comme très paradoxale : en évacuant la campagne de Black Ops III pour la Xbox 360 et la PS3, Activision a, de fait, donné une teinte exclusivement multijoueur à cette version du jeu. Or voilà que le studio brouille aujourd’hui les pistes en refusant de distribuer un DLC résolument multijoueur pour des joueurs qui n’ont que ça à se mettre sous la dent.

Activision changera-t-il son fusil d’épaule dans les mois à venir ? Cela reste à voir. En tout cas, les joueurs sur PlayStation 4 ont d’ores et déjà rendez-vous le 2 février pour obtenir Awakening. Quant à ceux sur Xbox One et PC, il faudra patienter encore quelques semaines supplémentaires.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés