Après une brève absence, la performance collaborative « He will not divide us » lancée par Shia LaBeouf pour protester contre Donald Trump se poursuit à Albuquerque, au Nouveau-Mexique. Les habitants sont invités à venir y prononcer la phrase « Il ne nous de divisera pas » pendant les 4 années de mandat du nouveau président.

Vous vous inquiétiez de la disparition de Shia LaBeouf et de sa performance artistique « He will not divide us », le 10 février dernier ? Rassurez-vous : l’acteur-artiste-philosophe et son streaming permanent censé durer pendant les quatre années du mandat de Trump sont de retour. Désormais, tous ceux qui le souhaitent peuvent aller répéter la phrase « il ne nous divisera pas » devant sa caméra, installée à Albuquerque, la plus grande ville du Nouveau-Mexique, ou observer cette curieuse expérience sur le site hewillnotdivide.us.

Le projet, qui avait débuté le 20 janvier à 9 heures — jour de l’investiture de Trump —  devant le Museum of the moving image du Queens, avec l’accord de l’établissement, a connu plusieurs événements mouvementés en direct, de l’intervention de néo-nazis ou de partisans de Trump à l’arrestation de Shia LaBeouf après une altercation avec l’un de ses opposants.

Réinstallation près de la Route 66

Le Museum of the moving image a donc préféré mettre fin à leur collaboration le 10 février, en invoquant la nécessité de rétablir l’ordre dans cette zone devenue dangereuse : « Si le projet avait débuté de manière constructive, il s’est vite détérioré après l’arrestation de l’un des artistes. La performance a fait l’objet, au fil des jours, de nombreuses menaces de violence et de multiples arrestations, à tel point que la police s’est sentie obligée de surveiller le lieu 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. » En lieu et place du streaming, le site hewillnotdivide.us affichait alors un simple message : «  Nous avons été abandonnés par le musée ».

Il aura toutefois fallu moins de 8 jours à Shia LaBeouf pour réinstaller sa caméra, à 3 263 kilomètres de son installation d’origine. Le lieu de rassemblement se trouve désormais à côté de l’Historic El Reay Theater, une salle de concert située près de la légendaire Route 66.

À l’heure de parution de cet article, soit à un peu plus de 2 heures du matin au Nouveau-Mexique, trois habitants discutaient devant la caméra des commentaires postés à leur sujet sur Internet comme de l’histoire du Nouveau-Mexique.

Partager sur les réseaux sociaux