Vendredi 15 juillet, les Niçois sont pris dans la stupéfaction à la suite de l'attentat qui s'est déroulé la veille. Pour organiser l'entraide sur place, le journal Nice Matin a ouvert un groupe sur Facebook où se mêlent messages de soutiens et appels à l'aide.

À l’instar de l’opération #PortesOuvertes que les Parisiens avaient lancé sur Twitter lors des attentats de novembre 2015, les Niçois s’organisent eux aussi sur les réseaux sociaux pour faire jouer la solidarité face à l’attaque perpétrée jeudi 14 juillet.

En plus du hashtag #PortesOuvertesNice, les Niçois ont pu compter sur leur presse locale, puisque Nice Matin a créé un groupe sur Facebook pour tous les Niçois souhaitant offrir de l’aide, ou inversement demander du soutien.

Se mêlent sur le groupe des avis de recherche mais aussi des informations qui peuvent être utiles pour des personnes ayant des proches sur place.

Face à la stupeur et à l’horreur, le groupe Facebook offre une première entraide spontanée et désorganisée, mais qui s’avère nécessaire. Pour plus d’informations et rejoindre le groupe, il faudra se diriger ici. Vous pouvez aussi signaler votre situation grâce au Safety Check. Une façon de donner des nouvelles sans encombrer le réseau téléphonique.

À lire sur Numerama : Urgence à Nice  : utilisez #PortesOuvertesNice sur Twitter, le Safety Check sur Facebook

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés