Toujours à l'affût de nouveaux modes de communication, le gouvernement a lancé mercredi son compte Snapchat. Avec une pseudo histoire de complotisme à base d'extra-terrestres...

Occuper tout l’espace médiatique, y compris sur les réseaux sociaux. Le service d’information du gouvernement (SIG) a lancé mercredi son compte Snapchat, qu’il veut utiliser pour communiquer sur son action auprès d’un public jeune,ce qui impose apparemment d’utiliser un ton décalé, quitte à amplifier la perte de crédibilité des institutions.

La première « Story » publiée par le gouvernement sur son compte Snapchat (gouvernementfr) promet ainsi des « révélations exclusives » à venir, avec à l’appui des images de petits extraterrestres ou une illustration du « nouvel ordre mondial ». Une manière de se moquer des complotistes dont l’influence est souvent dénoncée, ou de surfer sur le retour de la série X-Files à la télévision. Peut-être les deux.

snapchat-gouvfr

L’arrivée du gouvernement sur Snapchat avait été annoncée sur Twitter, par un tweet qui promet de « révéler la vérité ». Sur quoi ? On ne sait pas.

https://twitter.com/gouvernementFR/status/695194949818646528/photo/1

Le gouvernement cherche à créer une sorte de jeu de pistes, puisque ce midi le compte Snapchat invitait à se rendre sur son compte Instagram, où l’internaute peut découvrir une nouvelle vidéo réalisée par Kevin Razy, du Studio Bagel. Là aussi, elle se moque du complotisme extra-terrestre, et annonce que les « révélations » seront faites ce mercredi soir sur le site officiel du gouvernement.

Peut-être pour annoncer que l’on a retrouvé les promesses de campagne de François Hollande sur la face cachée de la Lune, ou pour expliquer que l’état d’urgence ne sera levé que lorsque l’on aura la preuve qu’il n’existe par d’extra-terrestres dans tout l’Univers ?

La vérité est-elle ailleurs ? Révélations à venir ce soir sur www.gouvernement.fr

A video posted by Gouvernement (@gouvernementfr) on

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés