Apple porte plainte contre Apple ! Voilà une bien étrange situation, n'est-ce pas ? Rassurez-vous cependant les avocats ne sont pas encore tombés sur la tête puisque si effectivement Apple s'en prend à Apple, c'est en fait la maison de disque Apple Corps qui porte plainte contre la société de Steve Jobs, Apple Computer.

En 1990, les deux pommes avaient conclu un accord interdisant à Apple Computer de mettre sur le marché des produits en rapport avec la musique. Le premier litige qui portait sur la similarité de leur marque respective avait été réglé à l’amiable par la signature d’un chèque de 26,4 millions à la maison de disque Apple Corps qui édite les titres des Beatles.

Depuis, Apple Computer n’avait contractuellement plus le droit d’éditer des produits permettant l’enregistrement ou la reproduction de musique, ce qui a été largement violé par la mise en vente des iPods ou le lancement d’iTunes Music Store. Un mauvais compromis vallant toujours mieux qu’un bon procès, il y a de grandes chances que le litige se règle encore une fois par le règlement d’une somme rondelette, comme ça avait le cas lorsqu’Apple a osé permettre aux utilisateurs de brancher des haut-parleurs externes (le chèque avait alors été de $50 millions).

Même si les Beatles sont morts, Apple Corps est parvenu l’an dernier à être selon le Sunday Times la société dont le profit augmente le plus rapidement. Avec le lancement d’une compilation de 27 titres des Beatles en 2000, la société britannique a vu son profit doubler chaque année.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés