Free coiffe ses concurrents Neuf Cegetel et Numericable au poteau. C’est l’opérateur indépendant qui a longtemps été le principal moteur de l’innovation dans le marché de l’ADSL en France qui s’offre la jolie blonde Alice, mise en vente par sa maison mère Telecom Italia pour cause de déficit chronique. Il reprend ainsi sa place de numéro deux du secteur, qu’il s’était fait voler l’an dernier par Neuf Cegetel.

Selon Le Figaro qui affirme lundi que l’opérateur a conclu ce week-end le rachat d’Alice, Free aurait payé « aux alentours de 800 millions d’euros, mais en réalité, grâce à de nombreuses clauses d’ajustement, le prix réel serait beaucoup moins élevé« . L’ensemble devrait être financé entièrement par la dette, la maison-mère Iliad bénéficiant d’un très faible taux d’endettement qui lui a permis de monter facilement son dossier auprès des banques.

En s’offrant les 954.000 abonnés d’Alice, Free détiendra environ 26 % de parts de marché contre 21,5 % pour Neuf Cegetel (filiale de SFR), et environ 50 % pour Orange. De quoi permettre un développement plus sûr de ses projets d’investissement, comme la téléphonie mobile ou la fibre optique pour l’accès à très haut débit.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés