Les Red Hot Chili Peppers, Metallica, Green Day ou Linkin Park ont interdit au service de téléchargement légal iTunes de diffuser leurs chansons. Motif de la grogne : cette diffusion par morceau individuel compromettrait les ventes d'albums ...

En effet, selon Mark Reiter, qui travaille pour un des agents des groupes en question, iTunes refuse de vendre l’album entier si l’artiste n’accepte pas la vente de ses morceaux à l’unité. Au coeur de la discorde, un fait discutable : lorsqu’un internaute télécharge un morceau en ligne, il serait moins enclin à découvrir les autres titres et peut parfaitement ignorer tout le reste de l’album. Les artistes ne veulent donc pas voir cette partie de leur travail ignorée, et veulent préserver les albums menacés par le format « single ».

Mark Reiter a aussi précisé qu’il trouvait les termes du contrat de diffusion acceptables, mais qu’il ne fallait pas imposer aux artistes une manière de diffuser leurs œuvres qui ne leur conviendrait pas.

Face à cela, Apple, propriétaire du service iTunes reste serein et n’a pas encore réagi, conforté il est vrai par le succès de son bébé : plus de cinq millions de titres y ont déjà été téléchargés depuis l’ouverture fin avril. Reste que cette affaire pose un véritable problème au téléchargement payant qui devra, sur ce terrain aussi, trouver un compromis…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés