La plate-forme française de vidéo en ligne Dailymotion accélére le pas vers la télévision. Alors qu'il commence à déployer des vidéos en haute-définition, Dailymotion prépare son arrivée sur la DartyBox ou Neuf box pour une consultation en plein écran sur le téléviseur du salon.

Mise à jour : Contrairement à ce que nous écrivions, le service pourrait débarquer d’abord sur Neuf Box, dont la télécommande correspond également à l’interface visible sur la vidéo présentée.

Dailymotion prépare depuis longtemps son déploiement en dehors du petit écran de l’ordinateur. Pour que la vidéo en ligne soit plus accessible aux néophytes, et surtout pour mieux vendre les publicités qui les accompagnent, le géant français de la vidéo sur Internet se doit d’apparaître sur les écrans des téléviseurs des familles. Ce sera bientôt chose faite grâce à l’arrivée conjointe de la haute-définition et d’un service entièrement pilotable à la télécommande qui devrait débarquer chez Darty avant de s’étendre à d’autres fournisseurs d’accès à Internet. Free, qui a sorti son propre service TV Perso à destination des freenautes, pourrait faire partie des FAI partenaires.

L’interface entre Dailymotion et la DartyBox est en effet réalisée par la société nantaise WizTiVi, une filiale du groupe Proservia montée à partir du projet open-source Home Jukebox de Jean-Noël Gadreau. Il s’agissait alors de profiter du Freeplayer de Free pour concevoir une interface interactive sur le service TV du FAI.

Mais les premières images du service de Dailymotion sur TV que nous avons découvertes montrent une interface dédiée à la télécommande de Darty :

Pour préparer son arrivée sur les télévisions, Dailymotion a mis en place depuis plus d’un an l’encodage au format VP6 de On2, qui offre une meilleure qualité de compression, et a annoncé fin janvier 2008 l’arrivée progressive de la haute-définition en 720p (1280 x 720 px). Celle-ci est pour le moment réservée aux Motion Maker et Official User, mais devrait s’étendre ensuite à l’ensemble des utilisateurs du site.

Le succès du site sur les téléviseurs ne se fera qu’au prix de cette exigence de qualité, toutefois difficile à rentabiliser puisque très coûteuse en bande passante. La publicité suffira-t-elle vraiment à financer de la vidéo en haute-définition diffusée massivement dans tous les foyers ? L’équation économique semble réellement périlleuse pour le Français, mais une chose est sûre ; si Dailymotion souhaite garder le leadership sur ses concurrents (en dehors de l’indétrônable Youtube), la voie tracée est inévitable.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés