L'INA lance sa plateforme de SVOD, qui se focalise sur les contenus audiovisuels anciens. Facturé 2,99 euros par mois, il s'appuie sur un catalogue de 20 000 titres.

Cette fois, ça y est : l’institut national de l’audiovisuel (INA) vient de lancer son service de vidéo à la demande sur abonnement (SVOD), baptisé INA Premium, après une longue gestation. Comme prévu, le catalogue proposé par l’établissement en charge de gérer les archives des productions audiovisuelles contient 20 000 programmes. Cette formule vient s’ajouter aux autres offres de l’INA, à savoir l’achat de contenus sur support ou en téléchargement.

Évoqué pendant un temps autour de 5 euros, le prix de l’abonnement est en fin de compte moins élevé que prévu : comptez en effet une mensualité de 2,99 euros pour conserver l’accès à la plateforme (le premier mois est gratuit). L’INA précise que ce prix inclut la grande majorité des contenus de son catalogue, à l’exception de certaines séquences audiovisuelles qui sont exclues du programme pass illimité.

On trouve ainsi au catalogue des classiques comme Thierry la Fronde, Les Rois Maudits, Les Shadoks, de nombreuses fictions historiques, des concerts ou autres interprétations musicales, des émissions de TV légendaires (Droit de réponse, Apostrophes…), des documentaires, des spectacles, ou mêmes des matchs de foot ou des courses cyclistes qui ont marqué l’histoire.

Un contenu certes un peu poussiéreux mais qui regorge tout de même de trésors à (re)découvrir, à un prix qui a le grand mérite d’être accessible au plus grand nombre et d’être proposé sans engagement dans la durée.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos