Le tribunal correctionnel de Gênes a ordonné le blocage de l'accès à plusieurs sites internet qui diffusent des copies du logiciel Popcorn Time, très apprécié des internautes qui l'utilisent pour regarder gratuitement des films ou séries TV distribuées par BitTorrent.

Désormais habitués à devoir contourner une censure largement inefficace, les internautes italiens ne pourront plus non plus accéder aux principaux sites qui distribuent le très populaire logiciel Popcorn Time. Selon Torrentfreak, le tribunal correctionnel de Gênes a ordonné aux FAI italiens de bloquer l'accès au logiciel qui permet de streamer gratuitement (et illégalement) des films ou séries TV obtenus par BitTorrent, dans une interface simplissime.

Même si Popcorn Time n'est qu'une interface donnant accès au contenu diffusé par des internautes et référencé sur des sites de liens BitTorrent, le tribunal a estimé que Popcorn Time était complice de contrefaçon, et a demandé aux opérateurs télécoms de bloquer plusieurs noms de domaine permettant de télécharger la version officielle ou certains de ses forks. Parmi les domaines bloqués figure ainsi le populaire Popcortime.io (voir notre comparatif), Popcorn-time.se, et le site italien popcorntimeitalia.com.

Sauf à utiliser un serveur DNS alternatif, il ne sera donc plus possible pour les internautes italiens d'obtenir le logiciel à partir de l'un des domaines listés au jugement. En revanche ils pourront toujours le télécharger sur d'autres sites non officiels, et le logiciel lui-même continue de fonctionner parfaitement.

L'Italie n'est pas la première à imposer un blocage de Popcorn Time puisqu'en avril dernier, la juste britannique avait déjà exigé le blocage de l'application en Grande-Bretagne. La Norvège pourrait également suivre tandis qu'en France, aucune action n'a pour le moment été entreprise, à notre connaissance. Les instruments juridiques existent puisque deux sites de liens BitTorrent, The Pirate Bay et T411, ont déjà fait l'objet de blocages.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés