Suite au feu vert de l'ARCEP portant sur l'utilisation en 4G des fréquences de la bande 1800 MHz, Orange est désormais en possession des autorisations nécessaires pour démarrer les premières expérimentations.

La semaine dernière, l'autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) a autorisé Orange et SFR à utiliser en 4G les fréquences de la bande 1800 MHz (qui était jusqu'alors réservée à la 2G). Officiellement, le recyclage pourra débuter le 25 mai 2016. Néanmoins, l'ARCEP a expliqué que les deux opérateurs peuvent demander à tout moment un feu vert anticipé.

C'est dans ce contexte que l'agence nationale des fréquences (ANFR) annonce dans son communiqué (.pdf) rendant compte du déploiement des réseaux 2G / 3G / 4G en France que "l'opérateur Orange détient désormais 37 nouvelles autorisations dans la bande des 1800 MHz : ces stations sont expérimentales, elles ne pourront donner lieu à une mise en service qu'à compter du 25 mai 2016".

À l'heure actuelle, en France métropolitaine, il n'y a que Bouygues Télécom qui utilise effectivement la bande 1800 MHz pour développer son réseau 4G. Selon les statistiques communiquées par l'ANFR, 6080 supports sur les 7046 prévus sont actifs. Outre-Mer, l'opérateur OPT Nouvelle-Calédonie utilise pour sa part 77 supports pour utiliser la bande 1800 MHz pour la 4G.

( photo : CC BY  ? ? ? ? ? ? ? )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés