L'autorité de régulation des télécoms pakistanaise a ordonné aux opérateurs de bloquer la plateforme Wordpress.com, qui est l'un des principaux services de blogs. La mesure survient au moment où le pays célèbre une fête nationale.

Pourquoi s'embêter à bloquer quelques sites litigieux, lorsqu'il est possible de neutraliser le service dans son ensemble ? Au Pakistan, les autorités ont opté pour la seconde solution. Des médias locaux rapportent que l'autorité de régulation des télécoms a ordonné aux opérateurs de bloquer l'accès à WordPress.com, qui est l'une des principales plateformes de blogs au monde.

D'après le site ProPakistani, ce blocage est lié à la tenue du jour du Pakistan, qui est une célébration nationale ayant lieu le 23 mars. Celle-ci célèbre la résolution de Lahore, avec l'adoption de la première constitution du pays et la transformation du dominion pakistanais en république islamique. Le blocage de WordPress.com a été motivé par des raisons de sécurité nationale, sans plus de précision.

En revanche, la mesure ne semble pas affecter les sites utilisant WordPress comme moteur de blog sur leur propre serveur. Et toujours selon ProPakistani, la mesure imposée par l'autorité de régulation des télécommunications devrait être limitée dans le temps. Des sources indiquent que le blocage sera levé dans deux jours, une fois les festivités passées.

Les autorités pakistanaises ont fait du blocage un outil récurrent de régulation des contenus accessibles sur Internet, quitte à censurer largement des services. Au fil des ans, des sites comme Facebook, Twitter ou encore YouTube ont été obstrués, en général pour des motivations religieuses (propos et contenus anti-Islam, comme les caricatures de Mahomet) ou pour des raisons de sécurité nationale.

Dès lors, il n'est pas vraiment étonnant de voir le Pakistan être régulièrement brocardé par Reporters Sans Frontières.

Encore l'an dernier, l'ONG le classait dans la liste des États ennemis du réseau des réseaux, aux côtés de l'Arabie saoudite, Bahreïn, de la Biélorussie, de la Chine, de la Corée du Nord, de Cuba, des Émirats Arabes Unis, de l'Éthiopie, de l'Iran, de l'Ouzbékistan, de la Russie, du Soudan, de la Syrie, du Turkménistan et du Vietnam.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés