Désormais, les utilisateurs de Twitter qui souhaitent s'inscrire en masquant leur adresse IP réelle par l'utilisation du réseau Tor devront fournir un numéro de téléphone mobile valide.

Twitter passe la seconde dans son combat contre les trolls. Décidé à combattre les harceleurs qui sont désormais pointés du doigt comme une priorité par le PDG de Twitter, le réseau social a mis en place de nouvelles mesures censées dissuader les internautes d'utiliser le service pour publier des messages à mauvais escient. La plus spectaculaire est l'utilisation du numéro de téléphone mobile pour tracer les utilisateurs au comportement suspect.

Actuellement, le réseau social donne la possibilité aux internautes de confier à Twitter leur numéro de téléphone, principalement pour activer la double authentification par mot de passe et SMS, mais la saisie est optionnelle. Cependant, comme le rapporte The Verge, Twitter a décidé d'exiger le numéro de portable d'un membre dont le compte est suspendu provisoirement, pour vérifier qu'il n'a pas déjà fait l'objet de sanctions par le passé, et ainsi accélérer ses procédures de fermeture définitive.

Or Techcrunch ajoute que Twitter interdit désormais aux utilisateurs de Tor de s'inscrire sur le réseau social sans fournir de numéro de téléphone. Cela revient donc à interdire l'utilisation anonyme de Twitter, le numéro de téléphone pouvant toujours être fourni sur requête ou sur dénonciation aux autorités judiciaires, lesquelles peuvent demander une identification de l'abonné auprès de l'opérateur mobile : 

Nos propres tests n'ont cependant pas confirmé la mise en place de la mesure sur la version française de Twitter, le réseau social ayant plus brutalement encore refusé notre inscription réalisée à partir d'une connexion sécurisée par Tor. "Nous ne pouvons pas créer de nouveau compte depuis cet ordinateur", dit un message sibyllin qui conseille de passer "à la place" par les applications pour téléphone mobile :

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés