Encore inconnue du grand public, la start-up Rally Health dirigée par un ancien cadre de Twenga a déjà recruté plus de 200 employés. Son but : fournir aux assurances des applications et des données permettant de motiver les assurés pour qu'ils entretiennent leur santé, sous la surveillance des objets connectés.

Voici qui devrait vous convaincre, si vous n'aviez pas encore conscience que l'adoption des objets connectés que l'on porte sur soi aura pour principal effet de contraindre les utilisateurs à se plier à des normes comportementales, jugées bénéfiques pour leur santé, et donc pour leur assureur. Re/Code rapporte que l'ancien directeur de la mobilité chez Zynga, David Ko, est devenu PDG de la discrète mais très ambitieuse start-up Rally Health, qui a déjà recruté plus de 200 personnes aux Etats-Unis. Or Rally Health est justement dédiée à la conception d'applications qui permettent aux assureurs d'obtenir des changements comportementaux chez leurs assurés, notamment par l'exploitation des objets connectés.

La firme propose aux assurances d'intégrer par exemple des jeux vidéo, qui fixent aux utilisateurs des objectifs à tenir, et se sert des objets à porter sur soi ("wearables") tels que les bracelets et autres montres connectées pour surveiller que l'utilisateur parvient bien à remplir ses objectifs. Elle délivre alors des points, appelés "Rally Points", qui peuvent être transformés en cadeaux, ou qui pourront peut-être demain donner accès à des réductions des primes d'assurance.

L'idée n'est pas nouvelle ni spécifique aux Etats-Unis puisque nous avions déjà parlé de l'assureur Axa, qui propose en France de recevoir des chèques-cadeaux à qui accepte de voir son activité surveillée par un Withings Pulse, et de remplir des objectifs. Mais c'est la première fois que nous voyons une start-up entièrement dédiée à cet objectif, avec autant d'employés d'ores et déjà recrutés. Et ce n'est pas fini, puisque la page des recrutements en cours affiche encore plusieurs dizaines de postes à pourvoir.

Sur ce terrain, la jeune pousse devra aussi affronter les géants informatiques, tels qu'Apple qui a lui aussi son programme de récompenses en préparation pour l'Apple Watch. Amazon, Samsung, Microsoft, Google, Facebook ou IBM… tous travaillent déjà sur la collecte de données médicales en temps réel (qui permettent notamment de savoir si vous faites l'amour) et sur des accords de collaboration avec les assureurs. 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés