C'est le cadeau de Noël réservé par la Chine à ses internautes. Depuis vendredi, les internautes chinois n'ont plus accès à leurs comptes Gmail, ni aux recherches sur Google pour une partie d'entre eux.

Sans explication officielle, la Chine a décidé en fin de semaine dernière de bloquer intégralement l'accès à Gmail dans tout le pays, privant les internautes de l'accès à leurs e-mails, sauf à utiliser des outils de contournement du filtrage tels qu'un VPN ou un serveur proxy.

Selon Dyn Research, le blocage serait réalisé au niveau du routage d'un bloc d'adresses IP utilisé depuis Hong Kong par Google pour délivrer ses services de messagerie à l'ensemble de la Chine. Depuis 2010, Google n'exerce plus directement depuis la Chine, mais depuis la région administrative de Hong Kong au régime juridique dérogatoire.

Comme le montre le graphique ci-dessous fourni par Google, le trafic de Gmail en provenance de Chine a chuté à un niveau quasi nul depuis le 26 décembre :

Les autres services de Google ne semblent pas touchés par la mesure de blocage, y compris YouTube, à l'exception de la recherche. Le moteur de recherche (qui avait déjà fait l'objet de blocages en 2009) a en effet lui aussi perdu une partie conséquente de son trafic provenant de Chine depuis le 26 décembre, sans toutefois perdre l'intégralité de son trafic :

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés