Le PDG de Microsoft a présenté ses excuses aux femmes après une gaffe sur leur salaire. Satya Nadella a reconnu avoir répondu complétement à côté d'une question qui lui demandait un conseil que les femmes pourraient utiliser pour demander une hausse de leur rémunération.

Comme en France, il existe aux États-Unis des inégalités de rémunération importantes entre les hommes et les femmes. Si la situation tend à s'améliorer au fil des ans, le salaire d'un homme reste en général supérieur à celui d'une femme, même si les deux personnes ont la même expérience, les mêmes compétences, le même âge et / ou occupent la même fonction.

Cette situation fait régulièrement l'objet de débats outre-Atlantique et il arrive parfois que les chefs d'entreprise soient directement interpellés sur ce sujet. Leur parole est évidemment très attendue, car ils sont parmi ceux qui sont en position de faire bouger les choses. Aussi doivent-ils être très prudents lorsqu'ils s'avancent sur ce terrain, car une gaffe est vite arrivée.

C'est ce qui est arrivé à Satya Nadella, le directeur général de Microsoft. Invité à prendre la parole lors de la conférence Grace Hopper, le PDG a été interrogé sur le conseil qu'il pourrait donner aux femmes qui ne sont pas l'aise lorsqu'il s'agit de demander une augmentation de salaire. Et Satya Nadella, au lieu de suggérer une stratégie à la gent féminine, a indiqué qu'il valait mieux avoir confiance dans le système.

"Tous les systèmes de ressources humaines sont efficaces à long terme et inefficaces à court terme. Il ne s'agit pas vraiment de demander une augmentation, mais de savoir que le système vous donnera les bonnes augmentations au fil de votre carrière et d'avoir confiance en lui", a-t-il expliqué, avant de laisser entendre qu'il était plus malin à long terme de ne pas demander une augmentation.

Manifestement, Satya Nadella a pris conscience de son erreur puisqu'il a d'abord publié un message dans lequel il reconnait avoir été en décalage avec la question qui lui avait été posée. Selon lui, l'industrie high tech doit mettre fin à l'inégalité salariale entre les hommes et les femmes. Il a ensuite écrit un courrier adressé à l'ensemble des salariés du groupe pour préciser sa pensée.

"J'ai répondu complètement à côté de la question. Sans aucun doute, je soutiens de tout cœur les programmes chez Microsoft et dans l'industrie high tech qui attirent plus de femmes dans le secteur high tech et qui réduisent l'écart salarial. Je crois que les hommes et les femmes doivent être payés de la même façon pour un travail équivalent", a-t-il expliqué.

"Et quand il s'agit d'un conseil de carrière pour obtenir une augmentation quand vous pensez que c'est mérité, […] je pense que si vous pensez la mériter, vous devez simplement la demander".

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés