Le ministre de l'economie Emmanuel Macron se rend ce mardi dans la Manche, où il visitera le site industriel d'Acome, un leader européen de la fabrication de câbles télécoms et de fibres optiques.

Pour l'un de ses premiers déplacements officiels, le nouveau ministre de l'économie, de l'industrie et du numérique, Emmanuel Macron, a choisi une entreprise symbolique pour le virage industriel que doit entreprendre la France. A l'occasion de son déplacement dans la Manche, le successeur d'Arnaud Montebourg visitera ce mardi matin l'usine du groupe industriel coopératif ACOME, acteur de poids dans le marché de la fibre optique, du câblage et des tubes de synthèse. Créé sous forme de SCOP, le groupe réalise environ 400 millions d'euros de chiffre d'affaires et emploie 1365 salariés. Il est numéro trois européen de la fibre optique.

Emmanuel Macron sera accompagné par la secrétaire d'Etat en charge du numérique, Axelle Lemaire, et par Carole Delga, secrétaire d'Etat chargée du commerce, de l'artisanat, de la consommation et de l'économie sociale et solidaire.

Le site de Mortain que visitera Emmanuel Macron est un ensemble de 115 000 m² de bâtiments industriels, qui abrite selon ACOME "le 1er Centre d’Expertise du Très Haut Débit (CETHD) dédié à l’expérimentation et la démonstration des technologies optiques (infrastructures de télécommunication et au câblage des bâtiments)".

L'occasion pour M. Macron d'être sensibilité au retard de la France dans le déploiement de la fibre optique, à l'importance du Plan France Très Haut Débit (France THD), et peut-être, espérons-le, à la question croissante de la nouvelle fracture numérique créée par les écarts de débits très importants entre les coeurs des villes et les campagnes.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés