Totalement inconnue en France, l'application QVOD développée par Kuaibo est l'un des logiciels de streaming les plus populaires en Chine pour regarder des contenus piratés, en particulier des films et des séries TV. En mai dernier, la police de Shenzhen avait débarqué dans les locaux de l'éditeur pour réaliser une perquisition, et venir arrêter son fondateur Xin Wang. Mais ce dernier avait fui le pays. 

110 jours plus tard, l'homme a été arrêté à l'étranger, dans un pays encore inconnu. Selon l'agence de presse chinoise Xinhua (via Tech In Asia), ce sont les accords d'entraide judiciaire et un mandat d'arrêt émis par Interpol qui auraient permis l'arrestation de Xin Wang, le 7 août dernier. Mais ce n'est pour les films et séries TV piratés diffusés à travers QVOD que l'homme a été arrêté — il s'était d'ailleurs engagé à les supprimer. Les autorités chinoises reprochent au service en ligne de permettre l'accès à de nombreuses vidéos pornographiques et autres contenus interdits en Chine. 

Kuaibo est cependant bien poursuivie pour contrefaçon par plusieurs éditeurs de sites de vidéo chinois (Youku, Tencent, Sohu, and LeTV), qui réclament collectivement plus de 40 millions de dollars de dédommagement. 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés