Le documentaire sur la vie d'Aaron Swartz, ce jeune activiste américain en faveur des libertés numériques disparu au début de l'année 2013, est désormais disponible sur plusieurs plateformes de vidéo à la demande.

Disparu au tout début de l'année 2013, l'activiste américain Aaron Swartz s'était rendu célèbre après avoir piraté la base de données de publications universitaires JSTOR, ce qu'il avait fait pour susciter un débat de fond sur la nécessité de rendre le savoir scientifique accessible au plus grand nombre. Il y parvint effectivement. Mais la pression judiciaire aura finalement eu raison de lui.

Devenu de fait un martyr de la libre diffusion des connaissances et des œuvres sur Internet, Aaron Swartz n'était pas que le pirate du JSTOR. Son engagement précoce en faveur des libertés numériques s'est manifesté dès 14 ans, en participant à la création du format RSS 1.0. Il a par la suite soutenu l'émergence des licences libres Creative Commons, aujourd'hui massivement adoptées sur le net.

Aaron Swartz, c'est aussi le cofondateur du site de partage d'informations Reddit et le géniteur du collectif Demand Progress, qui s'est mobilisé contre les projets de loi américains SOPA et PIPA, pour la reconnaissance du travail accompli par WikiLeaks et l'abrogation du Patriot Act. Nul doute que les révélations sur l'espionnage de la NSA aurait été un nouveau cheval de bataille pour le jeune homme.

L'engagement d'Aaron Swartz et sa disparition brutale ont fini par donner naissance à une campagne de financement collaboratif pour réaliser un documentaire sur sa vie. Lancée sur Kickstarter quelques mois après sa mort, elle a permis de réunir plus de 93 000 dollars. Une bande-annonce a ensuite été publiée en avril dernier et une date de sortie a alors été annoncée : le 27 juin 2014.

Le calendrier a été respecté. Depuis vendredi, le documentaire est disponible sur la plateforme VOD de Vimeo, mais aussi sur iTunes, Amazon et Vudu. La liste des plateformes mentionne aussi Google Play, Movies on Demand, Xbox Video et le Sony Entertainment Network. Mais pour ces derniers diffuseurs, aucun lien n'est encore actif, contrairement aux quatre premiers.

Plusieurs intervenants sur Twitter ont toutefois souligné des problèmes d'accès au documentaire. Il semble en effet que la vidéo est pour l'instant réservée aux internautes se connectant depuis les États-Unis et le Canada, empêchant par exemple les internautes européens qui ont financé le projet de le voir. Selon le compte officiel du projet, ce problème doit être résolu bientôt.

Il faut en effet espérer que ces restrictions géographiques soient très rapidement levées. Le documentaire retrace en effet la vie d'un activiste qui s'est battu jusqu'à en mourir pour la diffusion sans limite des des connaissances et des œuvres sur le net. Ce serait d'un cynisme sans nom que le film qui lui est dédié soit géobloqué afin que seul "l'Internet nord-américain" puisse en profiter.

( photo : CC BY-SA Sage Ross )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés