Disparu en début d'année, Aaron Swartz a laissé une empreinte indéniable sur Internet. Martyr de la libre diffusion du savoir, le jeune homme fera l'objet d'un documentaire financé par des internautes. C'est le cinéaste Brian Knappenberger, qui a déjà réalisé un projet similaire sur le mouvement Anonymous, qui sera aux commandes.

Quel plus bel hommage pouvaient rendre les internautes au regretté Aaron Swartz, célèbre militant pro-Internet, qu'en finançant par eux-mêmes un documentaire consacré à son action ? Disparu en début d'année, le jeune homme est devenu un martyr de la libre diffusion du savoir. Son histoire a ému le réalisateur Brian Knappenberger, qui a décidé de s'attarder sur la vie du jeune homme.

Comme l'indique Lionel Maurel sur Twitter, un appel aux dons a été lancé le 24 mars dernier pour financer le projet du cinéaste. Après un peu plus d'une semaine, la quasi-totalité de la somme a été récoltée (69 300 dollars sur les 75 000 nécessaires, à l'heure où nous écrivons ces lignes). Il ne reste plus que 5700 dollars à avancer et 22 jours pour cela. Ce devrait être une formalité.

Intitulé pour l'heure The Internet's Own Boy (que l'on pourrait traduire comme "le rejeton d'Internet", à défaut de trouver mieux), le documentaire d'investigation a reçu le soutien de 1122 internautes. En fonction du niveau de participation, ces derniers peuvent recevoir des remerciements et des récompenses plus ou moins poussés (comme le DVD du film par exemple).

Brian Knappenberger s'est déjà illustré l'an dernier en écrivant et réalisant un documentaire sur Anonymous. Baptisé We Are Legion, il a remporté le prix du meilleur documentaire au Fantasia Film Festival et le prix de la meilleure image au Downtown Film Festival. Sans préjuger de ce que sera le résultat final avec The Internet's Own Boy, le projet est a priori entre de bonnes mains.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés